Lanzarote : les sites et activités à voir et faire

Lanzarote, petite île au cœur de l’archipel des canaries, regorge d’activités passionnantes et de sites exceptionnels. Recouverte aux trois-quarts par des roches volcaniques datant d’éruptions du XVIIIème siècle, elle figure, au vu de la quantité de lave produite, parmi les îles volcaniques les plus importantes de l’histoire et de l’ère moderne. Ce qui rend cette île dotée d’une histoire, de sites et de reliefs, très singulière et atypique. Elle est reconnue comme une réserve de biosphère par l’UNESCO, c’est-à-dire que l’île protège sa biodiversité tout en se développant durablement. Entre le Lagos Verde, jusqu’au jardin des cactus, en passant par Las Cuevas de los verdes, vous n’avez pas fini d’être épatés. En plus de sites de randonnées assez uniques, avec sa météo avantageuse toute l’année et ses logements avec piscine à prix raisonnable, a tous les argument pour séduire tous types de vacanciers.

Se rendre à Lanzarote est en plus très intéressant, avec des trajets en avion plutôt courts à des très bons prix, accessibles facilement depuis de nombreuses villes en France que ce soit la capitale ou des grandes métropoles de régions comme Nantes. Un taxi à Paris le matin direction l’aéroport, et vous pouvez être sur une plage au soleil en début d’après midi !

Que faire à Lanzarote ?

L’île, certes pas très grande, se découvre surtout à pied mais vous trouverez probablement plus aisé de vous déplacer entre les différents lieux en voiture, afin de découvrir vraiment toute l’île. Nous reviendrons sur les locations, en attendant voici ce que vous pourriez découvrir. 

El Golfo 

Petit village blanc comme hors du temps, El Golfo est un incontournable. Au sud du parc national de Timanfaya, ce village est encerclé par les roches de lave qui rencontrent la mer et la plage. Que ce soit pour vous promener le long des sentiers, faire de la plongée en tuba pour observer les fonds marins, ou même découvrir ce petit village atypique, le détour en vaut la peine ! Hameau de pêcheurs d’à peine 200 habitants, les petits restaurants vous offriront des poissons cuisinés exquis, avec une vue sur la mer pour vous accompagner. En vous promenant sur les sentiers le long de la mer, vous trouverez quelques spots à couper le souffle. Un endroit parfait pour s’évader.

Le Lago Verde

Non loin de notre petit village, la lagune verte est une curiosité très touristique. En empruntant un petit sentier qui monte à partir du parking d’El Golfo pour pourrez la rejoindre facilement à pied. Coincée entre la mer d’un côté et les falaises noires de l’autre, ce lac est issu du cratère d’un volcan après les éruptions de 1730, les falaises sont donc ce qu’il en reste, ce que la mer et le vent marin n’ont pas décomposé. Faisant plusieurs mètres de profondeur, sa couleur verte-émeraude varie avec la couleur du ciel , elle s’explique par le taux de sel très élevé et ses algues et autres organismes qui vivent dans le lac.  C’est un des paysages les plus spectaculaires des îles canaries, forgé à la fois par le feu, le vent et la mer.

Le Jardin de cactus

Situé au nord de l’île, ce jardin est ce qu’on appelle une intervention architecturale intégrée au paysage. Dernière œuvre de César Manrique, il a imaginé cette architecture dans une ancienne carrière en créant comme un amphithéâtre de pierres volcaniques, témoins encore une fois des éruptions. Il y a donc au centre ces roches et quelques marres accueillant des poissons, puis tout autour sur 5000m², près de 1500 espèces de cactus mises en scène comme sur les gradins d’un théâtre. Belle métaphore pour assister à ce spectacle entre le vivant et le non-vivant

Las cuevas de los verdes

Las cuevas de los verdes sont situées tout au nord de l’île, proche de la côte est. C’est un tunnel de grottes formé par le volcan de la Corona il y a quelques milliers d’années. Mesurant plus de 6km de long, c’est un des plus longs de la planète qui relie le volcan à la mer Atlantique (d’où son surnom du tunnel de l’Atlantide). Plus de 1km a été aménagé pour la visite, vous permettant ainsi de découvrir un bout des grottes, qui ont été creusées par la lave. Lors de la visite, vous pourrez observer sur les parois, des sculptures minérales des stalactites de lave, des plis et des fissures au sol, témoignant du passage de la lave. Le parcours et l’éclairage mis en place par l’artiste Jesus Soto, met parfaitement en valeur la grotte et lui donne un aspect à couper le souffle. 

Los Hervideros

Plus au sud de l’île, près du parc de Timanfaya, Los Hervideros offre un spectacle inouï. Des falaises et des coulées de lave, créant des grottes, jonchent la mer, souvent agitée dû à l’architecture des falaises. L’eau s’engouffre dans les grottes et se jette sur les parois, créant des éclaboussures et des sons fracassants. Ce spectacle au premier plan est contrasté par les autres volcans rougeâtres, se tenant fiers et calmes derrière ce spectacle. Des petits sentiers vous permettent de vous promener et de mieux apprécier la vue sous différents aspects. Un site naturellement chaotique époustouflant.

Articles similaires

A propos de l'auteur Voir tous les articles

Christopher

Accro au voyage depuis 2008, j'aime découvrir de nouvelles destinations en prenant mon temps, et si possible en faisant du sport ! Je suis également passionné de cinéma, donc il peut m'arriver de faire référence à des films dans certains articles.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.