Voyage et tour du monde : mon avis sur Chapka Assurances

voyage à azure window

assurance tour du monde

La préparation de votre tour du monde avance et vous en êtes à l’étape, très importante, du choix de l’assurance voyage ? Dans cet article, je vous présente, dans un premier temps, les raisons qui, selon moi, rendent INDISPENSABLE la souscription d’une assurance voyage, le fonctionnement des assurances des cartes bancaires, de la sécurité sociale et de la mutuelle en Europe et enfin, Chapka Assurances, l’assurance que j’utilise à chaque voyage, en souscrivant au Cap Aventure pour mes voyages de plus de trois mois, et au Cap Assistance pour les voyages plus courts. Je vous donne les raisons ci-dessous. En bas d’article, vous trouverez aussi plus de précisions sur les garanties en cas d’activités sportives ou de vol de votre matériel électronique.

Pourquoi prendre une assurance pour un tour du monde ?

Quitte à forcer votre nature en luttant contre cet agréable sentiment d’insouciance, il est plus que conseillé de souscrire à une assurance voyage avant de partir à travers le monde. Une amie à moi a du subir une opération de la colonne vertébrale en urgence lors de l’un de ses voyages, et si tout s’est bien passé, elle a été contrainte de rester plusieurs semaines dans le pays de l’incident car elle n’avait pas d’assurance pour assurer un rapatriement médical. Entre les frais de l’opération, des nuits à l’hôpital, de logement, de la rééducation ou encore du déplacement qu’a fait son père pour être auprès d’elle, les frais, à sa charge, se sont chiffrés à plusieurs milliers d’euros, en plus de la peur et de la déroute psychologique de devoir rester loin de chez soi dans un moment aussi difficile.

Cet exemple montre que les risques encourus lors de voyages sont réels et à ne surtout pas négliger. Beaucoup de pays ne bénéficient malheureusement pas d’infrastructures équivalentes à celles que l’on trouve en France.

Assurance voyage

Que couvre exactement une assurance voyage?

L’assurance voyage, c’est un peu comme la sécu et la mutuelle, certaines années, on paye plus que ce que l’on « consomme », ce n’est pas systématiquement « rentable ». Mais il ne vaut mieux pas se croire à Wall Street lorsque l’on joue avec sa santé. Cela reste nettement plus prudent, et raisonnable, de souscrire à une assurance voyage. Les frais d’hospitalisation ou de rapatriement coutent extrêmement cher, plusieurs milliers d’euros, quelque soit le pays ou vous voyagez.

Voici les éléments de base que votre assurance doit absolument couvrir. ATTENTION, ne vous contentez pas de regarder la liste de ce qui est couvert, mais vérifiez bien les montants des plafonds, afin de ne pas avoir de mauvaise surprise en cas de pépin (notamment aux Etats-Unis ou au Japon). Par ailleurs, lorsque vous souscrivez à ce genre d’assurances, vous n’avez plus besoin de payer d’assurances supplémentaires en cas de réservation de billet d’avion.

Il est difficile de répertorier toutes les garanties et les services que peuvent proposer les assurances voyages. De fait, ces garanties varient d’une assurance à l’autre. Malgré tout, on peut retenir les services les plus fréquents.

Maladie : Critère très important. Au cas où vous tomberiez malade à l’étranger, l’assurance voyage prendra en charge tous les soins et frais médicaux engagés. Cela permet d’éviter de très grosses déconvenues avec, parfois, un coût des soins qui peut être exorbitant.

Responsabilité civile : Là, c’est votre responsabilité qui est engagée. Si vous veniez à blesser quelqu’un accidentellement ou même causer des dégâts matériels importants, l’assurance supportera les frais relatifs aux différentes procédures judiciaires.

Annulation du voyage : En cas de problèmes majeurs tels qu’un licenciement, une maladie intervenue brutalement…l’assurance voyage rembourse intégralement vos frais d’annulation.

Interruption de voyage : Là encore, cela concerne les cas extrêmes. Un décès, un contexte social inattendu dans le pays que vous visitez et d’autres cas de force majeure peuvent vous obliger à écourter votre séjour. L’assurance voyage participe alors largement à vos frais (hôtel, avion…).

Assurance rapatriement : Si votre situation à l’étranger nécessite votre rapatriement, l’assurance voyage va prendre en charge les frais inhérents à cette opération. Or, il faut savoir qu’un rapatriement est, financièrement, très élevé, de l’ordre de 30 000 euros environ.

Assurance bagages : Si vous avez perdu vos effets personnels ou si ils ont été volés, l’assurance fera un geste pour vous rembourser, ne serait-ce qu’une partie, du coût total estimé de leurs valeurs.

Alors ? Après ce listing de tous les problèmes qui pourraient survenir lors de votre voyage autour du monde, vous devez être convaincu de la nécessité de souscrire à une assurance voyage. Non ? Toujours pas ? Alors on continue !

La sécurité sociale et votre mutuelle à l’étranger

La sécurité sociale est très peu efficace pour vous protéger quand vous êtes à l’étranger. Pour faire simple, elle ne vous couvre que dans les pays de l’Union Européenne, à condition que vous soyez détenteur de la Carte Européenne d’Assurance Maladie (à commander en ligne par ici). Il n’est pas exclu que, même dans ce cas, vous ayez à avancer les frais médicaux.

Hors de l’UE, la sécurité sociale n’a aucune action sauf en cas d’accords passés avec le pays considéré. Las, vous serez alors confronté à une difficulté non négligeable (paperasserie lourde) de monter un dossier. Concernant votre mutuelle, elle ne vous fait jouir d’aucun droit hors de l’UE. Cependant, quelques rares mutuelles ont une option « voyage ». A voir avec la votre.

Pour que votre voyage reste un plaisir et non une source de stress, il est important d’être couvert par une assurance. De plus, votre famille et vos amis seront rassurés de savoir que vous êtes couvert à l’heure de prendre votre envol pour faire le tour du monde.

Assurance des cartes bancaires

Assurance voyage trois moisPour mon tour du monde en 2010/2011, je m’étais contenté de l’assurance de ma carte bancaire. Il ne m’est rien arrivé de grave, mais à Katmandou, j’avais du me rendre à une clinique pour quelques tests suite à une intoxication alimentaire trimballée depuis l’Inde, et au Mexique, j’avais du consulter un spécialiste pour une otite. Deux épisodes malencontreux mais heureusement loin d’être dramatiques.

L’assurance est incluse avec de nombreuses carte bancaires, comme la carte visa ou visa premier. Il n’y a pas besoin de débourser de l’argent en plus. Par contre, il y a des contraintes non négligeables :

– Vous devez acheter votre billet d’avion, au départ du pays ou vous vivez, avec cette carte bancaire pour que l’assurance soit active
– Les assurances des carte bancaires ont une durée limitée de trois mois à partir du moment ou vous quittez votre pays d’habitation. Au delà, il faudra retourner en France ou souscrire à une autre assurance.
– Les plafonds dépendent du « prestige » de la carte, et sont généralement nettement inférieurs à ceux d’une assurance spécialisée. C’est notamment problématique dans le cas de voyage dans des pays aux frais d’hospitalisation très élevés.

Aujourd’hui, je recommande de prendre une assurance voyage dans tous les cas, même pour un voyage de moins de trois mois, car les plafonds sont souvent plus avantageux, et surtout les démarches sont vraiment simplifiées. Déclarer un sinistre à l’assurance de ma carte bancaire, j’ai eu l’occasion de le faire, et vu les heures perdues, j’aurais préféré avoir une assurance voyage, comme Cap Assistance (à partir de 19€).

Pour mes voyages : Chapka Assurances

logo-chapkaEn 2012, j’avais pu me contenter de l’assurance incluse avec ma carte bancaire car j’avais eu à refaire quelques aller-retour vers la France. Depuis 2014, que ce soit pour mes voyages en Corée du Sud, au Cambodge ou au Laos, j’ai choisi, comme la plupart des voyageurs, de faire confiance à Chapka Assurances.

Pourquoi ? Les raisons sont multiples : nombreuses formules, plafonds élevés, frais dentaires inclus… et aussi, il faut bien l’avouer, des tarifs ultra-compétitifs ! Si vous avez moins de 35 ans, comme moi, et prévoyez de voyager dans le monde entier, la formule Cap Aventure / Tour du monde est à partir de 36€ par mois, pour une prise en charge dès le premier euro. Des réductions sont proposées pour les souscriptions en couple ou famille si vous partez à plusieurs.

Les avantages de Chapka Assurance

Voici une liste des principaux avantages de cette formule :
– L’assistance-rapatriement 24h/24 & 7/7 en frais réels
– Les frais médicaux à l’étranger : 200 000 € max sans franchise
– Les frais médicaux aux USA Canada: 1 000 000€ max avec une franchise de 35€ (Si vous partez aux USA ou au Canada précisez la destination lors de la souscription du contrat)
– L’assurance bagages 2.000 € en cas de vol (avec effraction ou en cas d’agression)
– Responsabilité civile : 4.5 M€
– Couverture en France pour vos retours de moins de 30 jours
– Indemnité journalière en cas d’hospitalisation
– Capital décès : 12 000 €
– Capital Invalidité : 50 000 €
– Frais de recherche et de secours : 5 000 €
– Assistance juridique : 13 000 €
– Assistance Psychologique : 2 000 €

Les frais dentaires et optiques d’urgence font d’ailleurs partie des frais médicaux pris en charge, ce qui n’est pas le cas avec toutes les assurances ! Même la location de scooter en Thaïlande, malgré les nombreux accidents dans ce pays, est couverte, à partir du moment ou vous portez un casque bien sûr !

assurance tour du mondeLes conditions de souscription :
– Etre résident de l’espace économique Européen
– Voyager 3 mois minimum (si vous voyagez moins de trois mois, je vous conseille la formule Cap Assistance)
– Voyager exclusivement dans un but touristique
– Etre âgé de 79 ans maximum et être en bonne santé

Cliquez ici pour en savoir plus

D’autres formules (Working Holiday, Cap Student, Cap linguistique…) sont proposées, donc n’hésitez pas à y jeter un œil, certaines correspondent peut être plus à vos besoins que les deux citées plus haut.

Et si vous faites du sport ?

Je fais beaucoup de sport en voyage, ce point me parait donc assez important ! Que ce soit Cap Assistance ou Cap Aventure, les mêmes activités sont couvertes. parmi les plus sensibles, on trouve la plongée, le surf, le kite surf, la randonnée, le trek…

Ne sont pas couverts : le parachutisme, l’ULM, le deltaplane, le parapente, le saut à ski, l’alpinisme, le varappe, la spéléologie, le, base jump, speed riding, snow kite, ski extrême, bicycle motocross, moto cross…

ordinateur sur la plage

Et pour le matériel électronique ?

Le matériel est couvert au titre de la garantie bagages, soit à hauteur de 2000€ pendant toute la durée du séjour, en cas de vol avec effraction ou agression.Plus de précisions sur ce sujet avec un exemple sur cette page.

En gros, le vol d’un appareil photo dans la rue sera donc remboursé si c’est un vol avec agression (sous réserve de constatation auprès des autorités locales). Attention, le téléphone portable n’est pas couvert. L’appareil photo et l’ordinateur portable sont couverts sauf s’ils sont mis en soute.

En savoir plus sur l’Assurance

 

Articles similaires

A propos de l'auteur Voir tous les articles

Christopher

Accro au voyage depuis 2008, j'aime découvrir de nouvelles destinations en prenant mon temps, et si possible en faisant du sport ! Je suis également passionné de cinéma, donc il peut m'arriver de faire référence à des films dans certains articles.

8 CommentsLaisser un commentaire

  • j’ai chapka aussi, je viens de les contacter pour un sinistre, par email, et je dois dire qu’ils ne sont pas très réactifs. au contraire l’assistance est gérée par mondial assistance et c’est déjà plus pro. affaire à suivre …

  • Je vais beaucoup voyager cette été alors je suis content d’avoir trouvé votre article concernant le choix d’assurance voyage. Ça fait longtemps que je voyage sans assurance mais je pense que c’est très important de l’avoir maintenant. C’est intéressant que l’assurance soit incluse avec de nombreuses cartes bancaires. Merci de ces renseignements utiles !

  • Hello ! Une question comme ça : qu’en est-il de tes appareils mobiles (téléphone, tablette, caméro, GoPro ou autres). Parce que je commence à m’intéresser aux assurances sur mon équipement, mais :
    1) il y a très peu d’offres
    2) elles sont très chères !
    As-tu assuré ton équipement ? Comment ? Parce que jusque-là, en cherchant une assurance qui me couvre le vol, la perte, la casse, partout dans le monde… je fais chou blanc.

    • Quel sport précisément ? Chapka ne couvre pas (dans le contrat cap aventure) : le parachutisme, l’ULM, le deltaplane, le parapente, le saut à ski, l’alpinisme , le varappe, la spéléologie, l’utilisation d’un véhicule de deux ou trois roues d’une cylindre supérieur à cent vingt-cinq cm3, le skate board, base jump, speed riding, snow kite, ski extrême, bicycle motocross, moto cross.

      Ils couvrent bien la plongée, le surf, le kite surf, le trek…

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.