Aventures sportives et nature en Hérault

via-ferratta-thaurac

Depuis quelques années, je me suis enfin décidé à faire du sport de façon régulière après avoir vaguement essayé de m’y mettre régulièrement et surtout avoir tant procrastiné. Je ne me vois pas forcément comme un sportif exceptionnel, mais aujourd’hui, lorsque je ne fais pas de sport, je peux assez facilement ressentir un manque. Cela m’apporte de la bonne humeur, me relaxe et me défoule en même temps !

On pourrait imaginer que voyager rend beaucoup plus difficile la pratique d’un sport de façon régulière. C’est en partie vrai. L’absence de routine nous rend moins sérieux, et j’ai tendance à « sauter » des entraînements lorsque je voyage. Néanmoins, il est tout à fait possible de concilier voyage et sport, comme je l’ai prouvé dans certains de mes voyages : Boxe Thaï en Thaïlande, Escalade à Malte ou encore vélo en Irlande… En France aussi, il est possible de réaliser des voyages qui laissent la part belle au sport, et c’est ce que j’ai fait dans les Cévennes, le tout dans un cadre assez somptueux. Via-Ferrata, Canyoning, Spéléologie et Canoë… Il y en a pour tous les goûts avec des activités accessibles à toute la famille et certaines un peu plus aventureuses.

Via Ferrata : entre randonnée et escalade

Etant né et ayant vécu plusieurs années dans les Alpes, je me suis vite retrouvé accro à la randonnée, mais plus jeune, je n’ai pas vraiment eu l’opportunité de tester les différentes activités sportives que peut offrir la montagne en été. Mon excursion dans les Cévennes a donc été pour moi l’occasion de réaliser ma première Via Ferrata, et je peux vous dire que je ressors comblé ! Ce mix entre randonnée et escalade a vraiment tout pour me plaire : des paysages à couper le souffle, des efforts physiques relativement accessibles et des sensations fortes lors de certains passages.

Pour ceux qui ne connaissent pas, le concept est le suivant : vous êtes équipé d’un baudrier sur lequel sont fixés deux mousquetons, que vous devez en permanence laissés accrochés au câble installé sur le parcours. Le but est de se déplace le long de parois, en horizontal, en diagonale et parfois même en vertical, le tout avec le vide juste en dessous.

via-ferrata-herault
paysage-cevennes

Cette première expérience (et j’espère vraiment que ce ne sera pas la dernière) s’est déroulée sur la Via Ferrata du Thaurac. J’étais accompagné d’une moniteur diplômé d’état, et honnêtement, pour mes prochaines sorties, je ferais encore appel à un professionnel pour m’encadrer. Il est possible de louer du matériel (ou d’en acheter) pour partir en autonomie sur ce genre de parcours, mais franchement, je pense qu’il faut un peu d’expérience pour se lancer dans ce genre de démarche. La Via Ferrata du Thaurac offre un parcours assez diversifié : une partie au cœur de la montagne, presque dans le noir complet, plusieurs parois à la difficulté variable, un pont de singe (en gros, juste un câble ou poser vos pieds), et même une tyrolienne pour avoir, à un moment, les pieds complètement dans le vide.

Si l’on a pas le vertige, la Via Ferrata reste relativement accessible. Je trouve que c’est une activité beaucoup moins exigeante physiquement que peut l’être l’escalade, et permet, sur une durée similaire, de découvrir plus d’environnements. Il est possible de faire de la Via Ferrata dès 6 ans, mais ce n’est pas dit que tous les enfants de cet âge aient suffisamment d’assurance pour ce genre d’activité. Niveau tarifs, une demi-journée coûte 30€, matériel inclus.

Canyoning : entre torrents et cascades

Après la Via Ferrata, j’ai eu l’opportunité de découvrir un parcours de Canyoning. Pour le coup, ce n’est pas la première fois que j’ai testé cette activité qui consiste à parcourir des canyons à l’aide de toboggans et de cordes. Le parcours est situé dans un cadre très naturel et préservé. Au programme, quelques toboggans donc, mais aussi des descentes en rappel et la possibilité d’effectuer quelques saut de plusieurs mètres de hauteur pour atterrir directement dans l’eau sans passer par la case « cordes ».

canyoning-herault

canyoning-cevennes

canyoning

canyon-herault

Cette activité est accessible dès 6 ans, mais encore une fois, votre enfant devra être courageux pour se lancer dans certains passages. En revanche, il n’y a pas réellement de pré-requis physique, si ce n’est savoir nager. Une excursion à la journée coûte 55€ en étant accompagné d’une moniteur diplômé d’état.

Spéléologie : au cœur de la montagne

Cette activité est certes un peu moins sportive que les autres citées, mais elle a pour moi tout à fait sa place avec les autres dans cette sélection. En effet, il faut une certaine dextérité pour se faufiler dans certains passages qui ressemblent plus à des trous de souris qu’à des chemins offerts à l’homme pour découvrir l’intérieur de la montagne.

J’avais déjà eu une expérience de spéléologie en colonie de vacances il y a une quinzaine d’années, et si mes souvenirs sont vagues, le parcours offert aujourd’hui m’a paru beaucoup plus technique. Encore une fois accompagné d’un moniteur, j’ai parfois du m’aider de cordes pour avancer. Et sans les conseils avisés du guide (Genre, face à un trou minuscule : « Allonge toi, passe le bras gauche en premier, puis la tête. Là tu pivotes et tu passes le reste du corps ») il est certain que je serais resté bloqué ! A vrai dire, je n’aurais certainement même pas trouvé l’entrée de la grotte.

speleologie

speleologie-cevennes

speleologie-herault

Cette activité de spéléologie n’a pas demandé d’effort physique particulier, mais une combinaison avec baudrier, casque et lampe frontale est tout de même nécessaire pour éviter de se salir, ne pas avoir trop froid et passer les différents obstacles sans difficulté.

Le temps fort de l’exploration ? Lorsque nous avons coupé nos lampes frontales pour nous déplacer dans le noir total, comme si nous étions aveugles. Il a alors fallu se mouvoir très lentement, utiliser mes mains et surtout bien respirer pour ne pas paniquer. Mais l’expérience était insolite et vraiment très intéressante ! La spéléologie est également accessible dès 6 ans, et une demi journée coûtera 30€.

Balade en canoë

Dernière activité sportive de ce séjour  : une balade en autonomie en canoë dans la vallée de l’Hérault. A travers un parcours sportif de 7km, j’ai découvert de somptueux paysages tranquillement, tout en exerçant mes bras. Quelques légers rapides sur le chemin m’ont offert de belles sensations, tout comme un toboggan « mal négocié » qui m’a récompensé en m’envoyant dans l’eau. Sur le chemin, plusieurs « plages » naturelles permettent de se relaxer et se détendre avant  de reprendre l’aventure. Pour ce parcours d’environ 2H sans les pauses, il faut compter 21€ pour la location du canoë.

canoe-herault

canoe-excursion

canoe-cevennes

La Via-Ferrata, le canyoning et la spéléologie ont été organisés par Station Cévennes, un centre d’activités en plein air situé à St. Bauzille de Putois. L’excursion en canoë a été proposée par Canoë 34 Le Pont Suspendu, également basé à à St. Bauzille de Putois. Pour conclure, voici un petit aperçu vidéo des activités de spéléologie et et Via Ferrata.

Article publié dans le cadre d’un blog trip organisé avec l’Office de Tourisme de l’Hérault. Je conserve le contrôle total des contenus et avis publiés dans le cadre de cet événement. Les opinions exprimées ici restent les miennes, honnêtes et sincères.

Articles similaires

A propos de l'auteur Voir tous les articles

Christopher

Accro au voyage depuis 2008, j'aime découvrir de nouvelles destinations en prenant mon temps, et si possible en faisant du sport ! Je suis également passionné de cinéma, donc il peut m'arriver de faire référence à des films dans certains articles.

2 CommentsLaisser un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.