Les Parcs Nationaux et randonnées dans la nord de la Croatie

Cet été, je suis parti un mois en train à travers l’Europe pour découvrir des parcs nationaux. Si je reviendrais plus tard en détail sur ce voyage, je vous propose aujourd’hui un article dédié à trois parcs nationaux de Croatie, situés dans le nord du pays et accessibles assez rapidement en voiture depuis Zagreb.

La Croatie est une destination de plus en plus populaire, mais il faut bien avouer que si l’on questionne la plupart des gens, ils vont citer les plages et Dubrovnik. J’ai fait le choix de découvrir ce pays autrement, avec une approche plus “nature”. J’ai donc exploré trois parcs nationaux : Plitvice, Le Parct National le plus connu du pays, mais aussi Risnjak et Paklenica, deux perles méconnues, à tort.

Ayant prévu après cette excursion de partir vers le nord de l’Europe, j’ai privilégié des Parcs Nationaux dans le nord du pays, pas forcément trop loin de Zagreb. Le plus bas que nous soyons descendu, c’est au niveau du Parc de Paklenica. Au programme, de la randonnée forcément, mais aussi quelques autres activités que je ne vais pas manquer de vous présenter, surtout que j’ai réalisé un rêve lors de ce séjour…

Le Parc National Risnjak

Présentation du parc : Grand de 6400 hectares, ce parc est une vraie réserve naturelle. On y retrouve plus de trente espèces de plantes particulières à la région (je me suis d’ailleurs amusé à prendre pas mal de fleurs en mode Macro), mais c’est un total de 4000 variétés qui composent la flore du Parc Risnjak. La faune n’est pas en reste puisqu’on y retrouve trois grands carnivores d’Europe, les ours, les loups, mais surtout les lynx, qui donnent son nom au parc (Ris veut dire lynx en croate). J’aurais bien aimé voir un Ours. Ca aussi c’est un de mes rêves, mais je vais devoir encore attendre un peu pour le réaliser ! En revanche, j’ai vu une biche en liberté lors d’une randonnée.

On retrouve dans ce grand et beau parc une diversité de paysages. Ainsi, entre les zones très boisées ou les plateaux aux sommets de crêtes escarpés, le parc est marqué par un climat continental, mais également par une ouverture à la mer. Le point le plus élevé se trouve à 1528 mètres de hauteur, le Mont Risnjak. Forcément, je n’ai pas pu m’empêcher d’aller au sommet, pour profiter de la vue !

Je vous recommande aussi de vous rendre à la source de Kupa. Comme vous pouvez le voir sur les photos ci-dessous, l’eau est vraiment claire.

Accès au parc : Le parc se trouve aux environs de Crni Lug, dans la région du Gorski Kotar. Ce n’est qu’à deux heures de route de Zagreb, et une de Rijeka, côté mer. Ainsi se rendre en voiture aux environs du parc est facile, et il n’y aura pas à faire de route sur du tout terrain. Il y a des routes d’accès au parc de tous côtés, certaines plus praticables que d’autres cependant. Si vous prenez ensuite la direction du parc de Paklenica, passez par la route sur la côte, ce n’est pas beaucoup plus long et c’est magnifique !

Activités : Ce parc est fait pour les âmes champêtres et montagnardse, et les activités sont nombreuses ! Il y a évidemment des randonnées, dont une sur le GR éducatif Leska de 4,2 km, qui mène au bâtiment administratif du parc. De nombreuses autres randonnées sont aussi évidemment possibles. Parmi celles-ci, une jolie petite promenade jusqu’à la source de la Kupa que je vous ai évoqué plus haut : il faut compter 1h30 pour aller a la source et remonter viarazloge ou kupari.

Pour les personnes un peu plus sportives – vraiment à peine plus – il va aussi y avoir du trekking qui pourra vous mener jusqu’au sommet du parc avec le mont Risnjak. Avec 17km au programme, cela promet de bonnes marches.  Cependant, ce ne devrait pas être trop dur, l’altitude n’est pas plus élevée que cela ! Cela demande des efforts, il y a du dénivelé, mais cela reste vraiment accessible.

D’autres types d’activités sont aussi possibles évidemment dans ce parc. Il y a bien sûr le VTT, dont le parc offre de jolis terrains pour s’amuser et profiter, mais également de l’escalade avec les crètes qu’offrent les montages. Précisons également qu’entre avril et octobre, le pèche sportive est autorisée dans le parc en échange d’une taxe.

Hébergement : Il y a de nombreux lieux à disponibilité pour coucher et rester dans le parc. On trouve ainsi un refuge au sommet du Mont Risnjak, et un autre sur les pentes du Snjeznik. Il sera donc facile de se reposer après une grosse journée ! Egalement, il y a des hébergements à Crni Lug et à Kupari.

Consulter les offres de logement à Crni Lug

Parc National Paklenica

Présentation du parc : Il ne s’agit pas là du plus grand des parcs avec une superficie de 9500 hectares – ce qui reste tout de même plus grand que le précédent. Ce qui va avant tout attirer et plaire dans celui-ci, c’est la nature karstique du parc. Il y a en effet deux canyons très impressionnants et surtout réputés. Du coup, l’environnement est vraiment atypique. Je vais vous le dire franchement, des trois parcs présentés dans cet article, c’est mon coup de coeur, même si j’ai peu de photos qui le mettent en valeur ci-dessous. Je crois que j’étais torp occupé à l’admirer !

Le premier canyon, Velika Paklenica, fait 14 km de long pour 700 mètres de hauteur, avec des passages très étroits d’à peine 50 mètres. Le second, Mala Paklenica, et plus petit avec un torrent moindre. Il fait tout de même 12 km de long, pour parfois 10 mètres de large ! Autant dire qu’il y a de quoi s’amuser avec ces deux canyons.

Mais le parc de Paklenica offre aussi beaucoup de rivières et de grottes, bien que leur importance et leur attrait touristique soient moindre que les canyons qui font la réputation de la région. En ce qui concerne la faune et la flore, une quantité très importante d’oiseaux se trouve dans ce parc, et on retrouve 79 espèces végétales endémiques.

Visiter le site officiel

Accès au parc : Le parc de Paklenica se situe dans les montagnes du Velebit, aux environs de Zadar. Il faudra faire 40 km de voiture pour se rendre dans le parc depuis cette ville. C’est donc plutôt éloigné de la capitale, mais pour des vacances en bord de mer, c’est très facile d’accès.

Activités : Amoureux de l’escalade, ne cherchez plus où partir, voilà votre bonheur ! Ce parc est évidemment un plaisir d’alpiniste et de grimpeur. L’Anića Kuk est le plus célèbre site de grimpe de Croatie, avec une hauteur de 300 mètres. Au total, c’est plus de 400 lieux possibles pour pratiquer l’escalade qui sont présents dans le parc, offrant des possibilités pour tous les niveaux. Je n’ai pas eu le temps de faire de l’escalade, mais comme je suis tombé sous le charme du parc, je reviendrais essayer ça un jour, je suis plutôt confiant.

Avec les canyons, il y a aussi évidemment la possibilité de descendre le torrent ou de faire des via ferrata. Les randonnées sont aussi appréciables, et l’une d’elles pourra vous mener jusqu’à la grotte Manita pec. C’est cette petite rando que j’ai faite. Il fait très chaud dans le parc et je vous recommande de partir de bonne heure. La visite de la grotte vous permettra de retrouver un peu de fraicheur.

Je vous parlais d’un rêve que j’ai réalisé durant ce voyage et c’était ici. En fait, ce n’était pas vraiment dans le parc national mais juste à coté. J’ai descendu la rivière Zmanja en kayak. En soit, j’avais déjà fait du kayak, mais c’est la première fois que j’en faisais dans un canyon de cette envergure. Je me suis cru dans Into the Wild et je me suis vraiment éclaté pendant 12km, même si les bras ont bien chauffé ! Voir le site de l’agence pour plus d’infos

Hébergement : Des campings ou des refuges sont présents dans le parc ou aux environs, dont notamment à Stari Grad Paklenica, la ville la plus proche, où j’ai séjourné durant mon passage.

Consulter les offres de logement à Stari Grad

Parc National de Plitvice

Présentation du parc : Attention là on touche du lourd ! Il ne s’agit en effet pas que d’un parc national, mais carrément d’un site inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. C’est dire la beauté et l’importance du lieu, et il s’agit en effet d’un des plus beaux parcs d’Europe, et le plus beau de Croatie. Il s’agit du plus grand parc de Croatie avec 29600 hectares. L’inconvénient, forcément, c’est qu’il va y avoir beaucoup, beaucoup, BEAUCOUP de monde. Je vous conseille vraiment de passer la nuit à proximité pour commencer votre exploration du Parc à l’ouverture, à 7h du matin.

Ce qui va faire la particularité de ce lieu ainsi que ça beauté, ce sont les 16 grands lacs de Plitvice reliés par des chutes d’eau, 92 au total. C’est un endroit vraiment exceptionnel, qui fait toute la réputation de ce parc croate. On y retrouve également une faune et une flore importante avec notamment 22 espèces végétales menacées. On retrouve aussi beaucoup de mammifères dont l’ours brun, symbole du parc, mais aussi une vingtaine d’espèces de chauve-souris.

Visiter le site officiel

Accès au parc : situé à 2 heures de Zagreb et Zadar et à 3 de Split, il est plutôt aisé de s’y rendre peu importe l’endroit où l’on se trouve. Situé près de la ville de Plitvice, il est possible de s’y rendre en bus depuis de nombreuses villes de Croatie. Certaines parties de l’intérieur du parc sont aménagées pour un accès facile des touristes. Notez qu’il y a deux entrés dans le parc.

Activités : Evidemment, la principale activité dans ce parc va être la randonnée. Marcher pendant des heures pour découvrir les parcs sera un réel plaisir et une source de tranquillité s’il n’y a pas trop de monde. Il existe différents parcours qui sont pour certains formés de pontons de bois pour faciliter la marche. Ils sont balisés dans le parc, de A à K. Chacun offre des options différentes. On pourra aussi emprunter un bateau électrique qui traverse le plus grand des lacs pour avoir une expérience différente et complète.

Pour les fans de sensations en revanche, ce ne sera pas ce parc qui conviendra. Ni escalade ou VTT ne sont au programme. Seulement la paix et la sérénité ! Il est d’ailleurs totalement interdit de se baigner dans les lacs ! En revanche, il est tout à fait possible de se lancer dans des excursions rafting dans la région. Je devais en faire une, mais la météo a mis son grain de sel dans mes projets. Un jour de pluie seulement en 8 jours en Croatie, mais c’est tombé le “mauvais” jour !

Hébergement : Il n’y a rien à l’intérieur du parc, et les hôtels les plus proches vont se trouver à Plitvice. Ils sont en revanche chers, et bien moins intéressants que ceux des villages alentours comme Slunj.

Consulter les offres de logement à Plitvice

Les plus belles vues du parc de Plitvice

Si jamais il y a plein de monde lors de votre visite, voici une petite astuce pour voir le parc sous un autre angle : il y a deux spots accessibles en voiture pour avoir des vues de haut des lacs et cascades. Attention par contre, vous n’êtes autorisés à accéder à cette zone que si vous avez un ticket d’entrée pour le parc valable ! Voici les coordonnée GPS :

44°54’09.1″N 15°36’26.4″E et 44°54’08.1″N 15°36’31.2″E

Voilà pour ce premier aperçu de mon voyage en Europe de ces dernières semaines, mais croyez moi, c’est loin d’être fini, il y a plein d’autres belles choses qui vous attendent sur le site au cours des prochaines semaines !

Voyage réalisé en partenariat avec l’Office de Tourisme de Croatie. Je conserve le contrôle total des contenus et avis publiés dans le cadre de ce voyage. 

Articles similaires

A propos de l'auteur Voir tous les articles

Christopher

Accro au voyage depuis 2008, j'aime découvrir de nouvelles destinations en prenant mon temps, et si possible en faisant du sport ! Je suis également passionné de cinéma, donc il peut m'arriver de faire référence à des films dans certains articles.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.