Trek du sanctuaire des Annapurnas : Jour 6, de Sinuwa à New Bridge

Source chaude à Jinlu

04 décembre 2010. Aujourd’hui, cela fait Jour pour jour, trois mois que nous sommes mariés. Initialement, nous devions “marquer le coup” en admirant ensemble le lever du soleil sur la chaine de montagne de l’Annapurna depuis le camp de base. Le destin, ou plutôt l’estomac de Lara, en a décidé autrement. A la place, nous nous sommes donc arrêtés à Chomrong pour le petit déjeuner. Le lavage de cerveau pratiqué quatre jours plus tôt avait porté ses fruits puisque Lara tenait absolument à savourer une nouvelle part du célèbre gâteau au chocolat, cette fois-ci accompagnée d’une onctueuse, tout le monde vous le dira, crème anglaise. Il ne faut surtout pas le répéter, mais elle m’a paru un peu trop épaisse.

De mon coté, je me suis contenté d’une simple omelette afin d’emmagasiner un peu d’énergie pour les quelques heures de marche de la journée. Comme précédemment, nous avons eu le droit après notre dégustation à une incitation au bouche à oreille à tous les voyageurs que nous allions croiser. Je pense sincèrement que notre hôte avait une stratégie marketing parfaite, puisque c’est justement de cette façon que nous nous étions retrouvé à leur table, et dans leur auberge pour la nuit, la première fois.

Trek Annapurna

Nous avons ensuite repris la route jusqu’à Jinlu, étape ou nous avions complété notre équipement à l’aller. Cette fois-ci, nous avions en tête autre chose qu’un simple ravitaillement. En faisant un petit détour sur notre itinéraire de retour, nous avions la possibilité de trouver un petit miracle de la nature. En effet, non loin de Jinlu se trouvent des sources chaudes très appréciées par les trekkeurs en fin de parcours, et encore plus par leurs jambes constamment sollicitées ces derniers jours, sans bénéficier d’aucune attention en retour. Les bassins de cette source chaude sont situés juste à coté de la rivière Modi Kola. Après une petite donation et une douche chaude (naturelle), les hommes, en caleçons, et quelques femmes, en short et t-short, peuvent gouter aux joies de ces douches chaudes.

Cette baignade est vraiment l’un des moments magiques du trek. On aurait le sentiment de se reposer dans un bon bain chaud si le bruit des oiseaux et de la rivière ne nous rappelaient pas constamment la cadre magnifique dans lequel nous sommes. Alors que nos muscles se relâchent, et en contemplant le décor, on se sent comme récompensés pour les efforts accomplis. Pour ma part, en plus du réconfort et de la tranquillité de l’endroit, j’avais enfin trouvé l’endroit, et le moment idéal pour remplir mon gosier de ce breuvage frais à base de “malte” que nous appelons communément bière.

Pause bière

Après un long moment de détente, il fallait reprendre la route, afin d’atteindre New Bridge le soir même. Pour notre dernière nuit de trek, aucun mal d’estomac, souris, traces de sang ou tentative de meurtre à signaler. La nuit a été plutôt calme pour tous les deux. Je commençais à sentir que notre folle aventure touchait à sa fin.

Lire la suite : Dernier jour de trek

Articles similaires

A propos de l'auteur Voir tous les articles

Christopher

Accro au voyage depuis 2008, j'aime découvrir de nouvelles destinations en prenant mon temps, et si possible en faisant du sport ! Je suis également passionné de cinéma, donc il peut m'arriver de faire référence à des films dans certains articles.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.