Voyage nature au cœur de la région PACA

chevaux sauvages

Certains voyages nous marquent surtout pour les rencontres que l’on fait, d’autres pour les expériences. De Chine, en 2008, pour mon premier grand voyage, je garde surtout un souvenir des rencontres. De Luke, Sanne, Sunsun et tant d’autres… De cette nuit, aussi inoubliable que cliché, au bord du lac, à boire, chanter, danser, refaire le monde avec d’autres jeunes, tous venus de pays différents… Du Népal, au contraire, je garde principalement en mémoire une expérience, ce trek dans l’Annapurna , que j’ai fait pour l’adolescent que j’étais, persuadé qu’il ne pourrait jamais vivre ce genre d’aventure et de challenge, limité par l’argent, mais aussi et surtout par sa condition physique. En 2010, j’ai réalisé que tout était possible en marchant à travers l’Himalaya, je me suis prouvé que je devais croire en moi et que j’étais acteur de ma vie et responsable des limites que je me fixais.

Et puis, il y a ces voyages, plus rares, dont vous vous souvenez à la fois pour les expériences et pour les rencontres. Et plus incroyable encore, il ne faut parfois pas aller bien loin pour vivre cela, puisque ça s’est produit il y a quelques mois, lors d’un séjour dans le sud de la France et plus précisément dans la région Provence Alpes Côte d’Azur (PACA). J’ai découvert cette magnifique région sous un angle différent, dans le cadre d’un séjour « ecotourisme » qui m’a permis d’explorer les terres, l’arrière pays et sa nature conservée : j’ai vu des loups et autres animaux sauvages au plus prêt, j’ai fait du VTT et une Via Souterrata (mais qu’est-ce que c’est ? Promis, je vous dit tout plus bas), randonné sur des chemins remplis de feuilles d’automne, exploré des petits villages à l’âme authentique et conservée, parfois contre vents et marées.

Vous l’avez compris, j’ai aussi rencontré des gens assez incroyables. J’ai retrouvé des blogueurs que je connaissais et appréciais déjà comme Fabienne et Benoit de Novo-monde, Adeline et Tony du blog On met les voiles (ne passez pas à-côté de leur compte Instagram et ses incroyables photos). J’ai aussi fait la connaissance de Baptiste et Marion de tourdumonde.fr et Marion de Mademoiselle voyage. Je les avais déjà croisé, mais là on a pris le temps de se connaître, de rigoler, de manger ensemble… Et puis bien sûr, il y a les gens du cru, et là je peux vous dire que des personnes formidables, il y en a une pelletée. Il y a la famille d’Huguette, qui depuis 15 générations nourrit les touristes et autres visiteurs jusqu’à plus faim et même au-delà. Si vous voulez vivre l’expérience du repas de montagne avec ses plats tous plus imposants les uns que les autres, ses hôtes aussi chaleureux et accueillants que « rentre-dedans » avec leurs invités, c’est le lieu idéal, le Christania, « Chez Huguette » pour les intimes à Andon . Il y a le propriétaire de la réserve des Monts d’Azur, Patrice, un homme entier, passionné et passionnant, comme on en croise trop rarement et avec qui on aimerait passer plus d’une soirée. Il y a cette libraire à Colmars, qui ne vit pas de cette activité, sa passion, et fait les saisons chaque année pour continuer à vivre son rêve.

Ce sont quelques exemples parmi tant d’autres, et le mieux, se n’est pas d’écrire à leur sujet, mais bien de les rencontrer, et pour ça, il n’y a rien de mieux à faire que d’aller explorer la région PACA. Je vous propose, sous la galerie de photos ci-dessous, un résumé des belles activités que j’ai pu découvrir, un aperçu de ce que vous pourrez, vous, partager et vivre le temps d’un weekend prolongé ou de vacances.

La réserve des Monts d’Azur

C’est, sans discussion possible, le temps fort de ce séjour : La réserve biologique des Monts d’Azur, qui s’étend sur 700 hectares, c’est un peu comme un parc naturel africain, dans lequel on peut faire un safari, mais en France, juste à coté de chez nous, avec pleins d’animaux sauvages venus d’Europe : Bisons d’Europe, cerfs, sangliers, chevaux de Przewalski, chevreuils et chamois vivent en toute liberté et en harmonie dans la réserve. Ils sont, en plus, relativement habitués à une certaine présence humaine. Ainsi, si vous vous déplacez tranquillement, en silence, vous pouvez vous approcher à quelques mètres de certains animaux et faire de très belles photos.

C’est vraiment une expérience intense et un peu unique. L’humain est « toléré », mais on sent que ce qui compte avant tout, c’est le bien être et le développement de l’animal, et ça, ça fait plaisir ! On est clairement pas dans un zoo. Même si de plus en plus parmi eux semblent prendre des mesures favorables aux animaux, cela prend du temps et le décalage reste énorme.

J’ai visité la réserve au début de l’automne, les couleurs étaient assez incroyables, que ce soit dans les arbres ou au lever du jour, et j’imagine que l’atmosphère doit être également assez magique en hiver, comme la photo ci-dessous le montre.

bison sous la neige

Infos pratiques

Tarifs : 17€ par personne pour un safari à pied, et franchement, quand on pense à l’expérience proposée, ce n’est vraiment pas cher du tout ! On était tous émerveillés alors qu’on est adultes, je n’ose même pas imaginer le plaisir de mon neveu ou de ma nièce dan un lieu comme celui-ci ! Une alternative  est de faire un tour en calèche pour 22€ par personne..

Logement : A partir de 79€ par personne et par nuit, vous pouvez dormir sur place. Il existe diverses options (Lodge, Chambre bioclimatique ou chambre provençale), et toutes incluent au minimum la nuit, le diner, le petit déjeuner ainsi qu’une visite à pied ou en calèche.

Visiter le site officiel

Le Parc Alpha pour observer le loup vivre en meute

Encore une belle initiative en faveur des animaux sauvages. Ici, ce sont des loups qui bénéficient de plusieurs hectares qui leur sont dédiés : la démarche du parc est de leur permettre de vivre en meute et de très peu intervenir.  Les visiteur peuvent observer trois meutes différentes, dont une de loups canadiens. Chaque jour, de la viande est apportée aux loups pour que les visiteurs puissent les observer. Ce moment rappelle un peu le film Jurassic Park, lorsque les dinosaures sont nourris.

voyage-81

Infos pratiques

Tarifs: 12€ par adulte et 10€ pour les enfants de 4 à 10 ans (les moins de 4 ans sont gratuits).
Site officiel

Aventure à la Montagne dans l’Audibergue

Cette excursion à l’intérieur de la région PACA a aussi été l’occasion de se frotter à ses montagnes. Si les conditions météo nous ont empêché de faire une randonnée autour du Lac d’Allos (le plus grand lac d’altitude d’Europe), nous avons quand même pu profiter de nombreuses activités : une randonnée en forêt pour admirer les couleurs de l’automne, une session VTT (ma première en vélo électrique, très pratique quand le groupe est composé de sportifs et… moins sportifs 😉 ) et surtout une grande première, une Via Souterrata !

En fait, ce n’est pas aussi compliqué et mystérieux que le nom le laisse supposer : c’est un mix entre spéléologie et Via Ferrata. La spéléologie est une très belle expérience, mais pour les sportifs, cela peut être un peu « statique », pas assez dynamique, en tout cas pour les grottes proposées la plupart du temps au grand public.

L’ajout de passerelles, ponts de singes et autres « épreuves » au parcours rendent l’expérience vraiment très agréable et un peu plus active, le tout, en observant les stalactites et stalagmites.
Voir le site officiel du parc

P1150774

Ce voyage a été organisé par le Comité Régional du Tourisme PACA, en partenariat avec le Comité Régional du Tourisme Côte d’Azur et l’agence Travel-Insight.

Articles similaires

A propos de l'auteur Voir tous les articles

Christopher

Accro au voyage depuis 2008, j'aime découvrir de nouvelles destinations en prenant mon temps, et si possible en faisant du sport ! Je suis également passionné de cinéma, donc il peut m'arriver de faire référence à des films dans certains articles.

1 commentaireLaisser un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.