L’itinéraire, le transport et les billets tour du monde

Christopher 25 juin 2013 9
L’itinéraire, le transport et les billets tour du monde

L’itinéraire, le transport et les billets tour du monde 5.00/5 (100.00%) 2 votes

Chaque voyage a un début et une fin, et si tout peut changer du jour au lendemain, il est toujours préférable d’avoir un itinéraire de base. De même, vous définirez très souvent à l’avance le type de transport utilisé entre chaque pays. Voici quelques conseils pour la construction de votre itinéraire de tour du monde, les modes de transports et aussi sur les avantages et inconvénients des billets tour du monde.

Itinéraire de voyage autour du monde

Un tour du monde, c’est bien, mais pour aller ou ? Quels continents et quels pays visiter ? Combien de temps pour chaque destination et dans quel ordre ?

Le plus simple est de commencer à lister tous les pays que vous tenez absolument à visiter. Vous ne pourrez probablement pas tous les faire au cours de ce voyage, mais c’est un bon point de départ. Ensuite, renseignez-vous sur les pays limitrophes des pays retenus, vous intéressent-ils oui ou non ? En procédant de la sorte, il y a de grandes chances que certaines régions du monde prennent le dessus sur d’autres. Posez vous également la question des activités désirées pour votre voyage : road-trip, humanitaire, trek, plongée, visites archéologiques, gastronomie… n’ont pas la même importance d’un pays à l’autre.

Renseignez vous alors sur les climats des différents pays. Cela devrait vous indiquer à quelle période il est plus judicieux de passer dans tel ou tel pays. Enfin, voyez ce qui est réalisable avec votre budget. Pour mon premier tour du monde, j’ai préféré faire une croix sur la Patagonie et l’Amérique du sud, alors qu’il choisit de l’un de mes rêves de voyage, pour deux raisons : les billets d’avion coutent cher et je ne souhaitais pas y passer seulement deux ou trois mois. J’ai préféré remettre cette aventure à plus tard et profiter à fond des pays sélectionnés.

tour du monde L’itinéraire, le transport et les billets tour du monde
Vous ne pourrez probablement pas visiter tous les continents en un seul tour du monde, surtout si celui-ci dure un an. Chacun a ses avantages : L’Europe est à portée de main et peut se découvrir sans prendre l’avion. L’Asie propose une culture radicalement différente et permet de voyager sans trop dépenser. L’Amérique est divisée en deux parties, le nord et le sud, qui n’ont pas grand-chose en commun, l’Afrique offre des expériences humaines assez incroyables, enfin, l’Océanie permet tout simplement de voir l’autre bout du monde ! Une fois qu’une liste cohérente ressort, il va vous falloir réfléchir au temps passé dans chaque pays.

Globalement, je recommande de passer au minimum un mois par pays. C’est une estimation toute relative, et pour un très grand pays (Chine, Etats-Unis…), cette durée d’un mois sera plus adaptée à une région. Surtout, évitez au maximum de bouger tous les deux jours vers une nouvelle destination. Vous verrez du pays dans le bus, c’est certain, mais vous ne prendrez pas le temps d’apprécier chaque lieu. Mieux vaut en voir moins mais mieux. Personnellement, ce que je préfère, c’est passer deux mois dans un pays : Un mois de façon stable, dans une grande ville ou ailleurs,  à faire de l’humanitaire, apprendre une langue, un sport,  travailler ou toute autre activité, et enfin un mois de façon plus nomade. Ce n’est pas facile d’installer ce rythme pour chaque pays, mais cela vaut le coup de le faire au moins une ou deux fois.

Vous pouvez aussi choisir de rester 6 mois à un an dans un pays, notamment dans le cadre d’un PVT (Programme Vacances Travail). C’est une expérience encore différente qui permet vraiment de s’immerger de façon durable dans la culture et la quotidien d’une société. C’est aussi un moyen de nouer des relations plus fortes avec les gens rencontrés sur place. Il n’y a donc pas de solution magique et chacun doit trouver le rythme qui lui correspond.

Enfin, il faut savoir changer de plans. Si un pays vous plait, n’hésitez pas à y rester plus longtemps. Au contraire, si vous accrochez moins avec un autre, changez d’air, vous êtes là pour vous amuser ! Un itinéraire, cela se construit aussi par rapport aux modes de transport sélectionnés, et ceux-ci sont très nombreux !

Le transport pendant un tour du monde

Chaque mode de transport a ses avantages et inconvénients et encore une fois, c’est vous qui construirez votre voyage par rapport à vos envies. Personnellement, j’utilise l’avion pour passe d’un continent à un autre, mais une fois sur place j’essaie au maximum d’utiliser les autres moyens de transport comme le bus et le train. Il existe plein d’autres possibilités le vélo, la marche, l’auto-stop, le camping-car, la moto, le bateau… Cette liste n’est pas exhaustive et vous pouvez imaginer plein d’autres moyens de transport.

Bien souvent, c’est votre budget, ou vos exigences en termes de confort qui guideront vos choix en terme de transport, mais ce n’est pas systématique. Parfois, le mode de transport est la composante principale du voyage : transsibérien, tour de la méditerranée à Vélo, Pèlerinage jusqu’à Saint Jacques de Compostelle… Pour ce qui est des transports sur place, dans une ville ou sur de courtes distances, cela varie vraiment d’un pays à l’autre.

Enfin, si vous privilégiez l’avion pour les longues distances, vous serez peut être intéressés par les billets Tour du monde.

Les billets tour du monde, ça vaut le coup ?

air france avion L’itinéraire, le transport et les billets tour du monde

Les grandes alliances aériennes (Star Alliance,  One World et Sky Team) mettent en place des billets Tour du monde permettant de faire

plusieurs escales sur différents continents. Vous devrez choisir en avance vos destinations, le nombre d’escales et parfois même les dates et la

durée de votre voyage. Un billet Tour du monde « moyen » coutera environ 2500€, mais les moins chers tournent autour de 1500€. Cela peut revenir moins cher que l’achat de billets au cas par cas, mais ce n’est pas systématique, et surtout, cela s’accompagne de certaines contraintes.

Les avantages

  • Des tarifs avantageux
  • Une certaines visibilité sur le voyage
  • Possibilité de modifier certaines dates de vol
  • La possibilité de faire une partie des trajets en « terrestre » et de repartir d’un autre aéroport.
  • Une chose de moins à gérer pendant le voyage

Les inconvénients

  • Beaucoup plus difficile de faire évoluer son voyage en cours de route en fonction de ses envies, rencontres ou coups de cœur…
  • Obligation de voyager dans un sens unique (Est-Ouest ou inversement)
  • Modifications parfois difficiles
  • Retour obligatoire au plus tard un an après le départ
  • Compagnies limitées à l’alliance choisie

Personnellement, j’ai préféré prendre les billets au fur et à mesure de mon voyage. Je ne le regrette pas du tout puisque cela m’a permis, réellement, de faire évoluer mes plans au fur et à mesure du voyage. Un ami avait fait le choix du billet Tour du monde. Cela s’était très bien passé, mais si c’était à faire, il m’a dit qu’il fonctionnerait autrement afin d’avoir plus de liberté. Il n’a d’ailleurs jamais utilisé son vol de retour vers la France et a poursuivi ses aventures.

Les billets Tour du monde sont également proposés par des agences de voyage comme Roundtheworlds ou Travelnation.

N’hésitez pas à partager vos propres expériences et connaissances en commentaire, je suis sur que les lecteurs apprécieront !

9 Comments »

  1. Dorotyna 17 juillet 2013 at 4 h 40 min - Reply

    Tant de fois ton trajet peut se modifier: si tu tombes malade, si tu souhaites suivre d’autres personnes ou si tu veux rester plus longtemps dans un endroit, si la météo ne te permet pas de mettre la tête dehors. Je n’ai acheté que mon premier billet d’avion, les autres, je les ai pris à la dernière minute. De nombreuses compagnies low cost fiables existent en Asie et en Océanie et te permettent de voyager à moindre coût, même à la dernière minute. Le billet Tour Du Monde est rentable surtout pour les longs trajets et transatlantique/ transpacifique. Pour l’Australie, je conseille d’acheter son propre véhicule si on reste au minimum trois mois dans le pays. J’ai pu faire toute la côte Est sans avoir à débourser un centime pour l’hébergement et le transport (sans compter l’essence biensur). Et avoir son propre moyen de transport te permet de trouver plus facilement du travail. Et si on a pas de voiture ou de van, il y a toujours la possibilité de trouver un lift, c-a-d du covoiturage.

    • Christopher 17 juillet 2013 at 21 h 52 min - Reply

      C’est clair, le feeling pour un pays et les incidents de parcours peuvent pas mal changer les plans. Le mieux, ce sont les rencontres qui chamboulent complètement la donne, juste pour le plaisir de rester avec les personnes que l’on vient tout juste de connaitre !
      Qui changerait naturellement et facilement ses plans pour le weekend suite à une rencontre imprévue ? Peu de gens. Mais en voyage, cela parait naturel :)

  2. red 24 juillet 2013 at 16 h 02 min - Reply

    Je ne connaissais pas ce principe des billets Tour du monde, je trouve ça pas mal.

  3. Lenaic@Voyageur Attitude 21 août 2013 at 17 h 33 min - Reply

    Les billets Tour du Monde peuvent quand meme etre vraiment rentable ! Un vol A/R pour l’Amerique latine peut facilement arriver à 1000 €, sans parler de l’Océanie… Alors payer 2500 € pour de nombreux vols peut s’avérer très intéressant !!

    Peux-tu en dire plus sur les possibilités de changer les dates ? Tu indiques « certaines dates »..??
    Et où change t-on les vols pendant le voyage ? En agences ou sur internet..?
    Merci !
    Lénaïc

    • Christopher 22 août 2013 at 10 h 34 min - Reply

      Tu cites aussi les deux régions qui coutent cher ! C’est vrai qu’une personne qui prévoit de partir en Océanie devra bien se renseigner sur les billets Tour du monde. Pour un voyage en Europe de l’Est, Asie et Amérique du Nord, ce n’était pas forcément le plus adapté et ça réduit la flexibilité.
      Pour le changement de dates, je ne sais pas avec précision puisque je n’ai justement pas choisi cette option. mais je sais qu’avec certaines agences cela peut être gratuit et avec d’autres payants. Il faut les contacter, je pense que ça doit être possible par mail.

  4. mirana 1 octobre 2013 at 9 h 04 min - Reply

    Bonjour,
    Comme chaque chose de la vie, il y a toujours le bon et le mauvais coté des chose mais à nous voyageur de déterminer quel est la méthode qui s’adapte à notre itinéraire. D’après ce que j’ai lu en haut, il y a une date à laquelle il faut reprendre le vol, donc le billet tour du monde me semble un peu limité. Un tour du monde pour moi est égale à aventure, partir à un moment et dans un endroit non planifié à l’avance, mais à son budget, l’important est que tout se déroule à merveille.

    • Christopher 1 octobre 2013 at 15 h 06 min - Reply

      Il est aussi possible de changer les dates, moyennant frais parfois. Et puis après, rien n’empêche d’échanger ses plans. j’ai un ami qui n’a jamais pris son avion de retour ;)

  5. Alex 7 janvier 2014 at 19 h 46 min - Reply

    Salut, l’idée d’un tour du monde me trotte dans la tête depuis un moment! Mais j’ai une question sur le conseil de « rester 1 ou 2 mois par pays »: tu conseillerais de rester 1 à 5 jours par endroits/villes/villages et ensuite de bouger avec les moyens du bord ou plutôt de rester 1 ou 2 semaines (voire plus..) au même endroit (mais on ne s’ennuie pas après 1 semaine ds la mm ville?) ? je trouverai sympa de bosser sur place (et là je veux bien y rester 1 mois) mais dans la pratique c’est vraiment faisable ?? Voilà là j’économise encore 2 ans et puis c’est parti :)

    • Christopher 9 janvier 2014 at 21 h 10 min - Reply

      Alors, ça n’engage que moi bien sur, mais un schéma qui me plait pas mal est le suivant :
      1 mois dans un seul lieu, avec un « objectif » précis : cours de langue, de danse, sport au quotidien… Ca permet vraiment de s’immerger à la culture locale, créer des contacts.
      Puis 1 mois de vadrouille à droite à gauche, à un rythme speed ou modéré, selon les envies ou les habitudes :)

Leave A Response »