Assurance volontariat international : mon avis

Vous souhaitez partir à l’étranger pour faire une mission de volontariat ou un chantier international ? Fantastique ! J’en ai parlé plus à de nombreuses reprises sur le blog, si le voyage est déjà en lui même une expérience très enrichissante, le volontariat permet de vivre quelque chose d’encore plus spécial, tout en aidant d’autres personnes.

Si vous êtes sur cette page, c’est que vous devez vous demander si une assurance est nécessaire pour votre séjour. Alors, vous faut-il une assurance voyage volontariat ? Si oui, laquelle choisir ?

Pourquoi prendre une assurance pour un volontariat ?

Je ne vais pas revenir en détail sur les raisons pour lesquelles il est indispensable de voyage avec une assurance, je les ai déjà expliquées sur la page Pourquoi prendre une assurance voyage ? C’est comme pour l’assurance auto, comme pour la mutuelle, vous payez une petite somme chaque mois qui peut vous éviter de devoir payer de très grosses sommes d’argent lorsque vous avez en plus à gérer avec des problèmes de santé plus graves ! (et les assurances voyage, ce n’est pas qu’affaire de santé, mais aussi de matériel)

Vous ne savez pas à l’avance ce qui va vous arriver, d’autant plus lorsque vous êtes à l’autre bout du monde. J’ai fait plusieurs expériences de volontariat, en Amérique Centrale (voyage en autonomie) et en Asie (voyage organisé par une association). Dans les deux cas, j’avais une assurance voyage pour couvrir mes frais. Dans le deuxième cas, c’était même obligatoire pour que l’association m’accueille ! A l’époque, il n’y avait pas de formule spéciale pour le volontariat et j’étais parti avec une assurance voyage classique, avec Chapka Assurances. Aujourd’hui, cet organisme propose justement une Assurance adaptée au volontariat !

Une assurance voyage humanitaire, bénévolat, VSI ou volontariat international

Cette formule a de nombreux avantages : vous êtes couvert dès le premier euro dépensé, sans aucune franchise. Le contrat offre toutes les garanties nécessaires : rapatriement, remboursement des frais médicaux, une assurance décès et une responsabilité civile. Les garanties de votre assurance volontariat sont nombreuses (Cliquez sur l’image pour les détails)

Quel est le gros avantage de cette assurance ? Vous êtes couverts pendant vos missions, mais aussi lorsque vous voyagez sur votre temps libre. A titre perso, lors de mes expériences de volontariat, j’ai profité des weekends pour découvrir de nombreux lieux incroyables, faire de la randonnée, de la plongée et même du saut à l’élastique ! Les assurances voyage standard ne vous couvriront pas durant vos missions. Toutes les formes de volontariat (VSI, VIE, chantier…) sont prises en compte dans la formule. La seule contrainte est que certaines zones en guerre sont exclues des contrats.

En savoir plus

 

Pour souscrire à la formule Cap Volontariat, il est nécessaire d’avoir une attestation de l’organisme. Si vous n’en avez pas (ou si vous faites du Wwoofing / Workaway, deux formats non officiels, donc non couverts), vous devrez vous tourner vers une assurance voyage traditionnelle comme le Cap Aventure.

L’assurance Cap Volontariat peut être souscrite de 1 semaine à 12 mois. Dans le cas d’une coupure entre deux expériences de volontariat, pas besoin de changer de formule, vous êtes couverts jusqu’à 90 jours, en tant que touriste. Si vous repassez par la France pendant votre volontariat, vous serez même couvert pendant 30 jours.

En cas de frais inférieurs à 500€, la demande de remboursement s’effectue par email, pas besoin d’envoyer de courrier. Et je peux vous dire que gérer ce genre de paperasse depuis l’étranger n’est pas le plus fun, c’est donc vraiment pratique !

Combien ça coûte ?

A partir de 31€/mois mais il varie selon le pays de destination et l’âge.

Conditions de souscription

  • Pouvoir justifier d’un projet de volontariat/bénévolat (contrat ou attestation)
  • Etre âgé maximum de 65 ans
  • Etre résident en France ou dans l’un des 27 pays de l’Union Européenne (Suisse, Andorre, Monaco, Norvège inclus)
  • Vous devez souscrire votre contrat avant votre départ.

Vous êtes déjà à l’étranger, vous venez de trouver une mission de volontariat et vous souhaitez souscrire à l’assurance ? C’est possible, mais il y a un délai de carence de 7 jours pour les frais médicaux en cas de maladie. En cas d’accident, dans ce cas, aucun délai ne s’applique.

Articles similaires

A propos de l'auteur Voir tous les articles

Christopher

Accro au voyage depuis 2008, j'aime découvrir de nouvelles destinations en prenant mon temps, et si possible en faisant du sport ! Je suis également passionné de cinéma, donc il peut m'arriver de faire référence à des films dans certains articles.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.