Conseils vidéos des blogueurs voyage

Prendre de belles photos de voyage, c’est déjà une certaine difficulté, alors réaliser une vidéo de qualité durant ses aventures, c’est encore une autre affaire. Il y a quelques temps, je vous partageais quelques unes de mes vidéos de voyages préférées. Aujourd’hui, je vous propose quelques conseils pour réaliser de beaux films lors de vos aventures. Mais ces conseils ne sortent pas de n’importe où. Ils viennent d’autres blogueurs voyage, habitués à faire des vidéos durant leur voyage. Chaque conseil est accompagné d’une vidéo réalisée par ces blogueurs, pour vous aider à mieux comprendre la démarche et l’intérêt de leur conseil.

Eloise et Luc de L’oeil d’Eos – Avoir une idée de storytelling

ROMA from L’oeil d’Eos on Vimeo.

« Cette vidéo a été réalisée lors de notre séjour de 4 jours à Rome au printemps 2017. Nous avons voulu montrer la ville avec une touche de poésie. Clairement lorsque l’on réalise une vidéo, surtout de voyage, il faut rester le plus fidèle à la réalité tout en ayant une ligne directrice. Ici nous ne voulions pas forcément montrer Rome la touristique, mais plutôt Rome dans sa beauté la plus simple. C’est un parti pris qui pourtant ne déforme pas la réalité puisque tout ce qui est montré existe et est non détourné.

Il n’y a pas de conseil ultime, de recette miracle pour réaliser une vidéo de voyage. Il y a juste des notions et des bases qu’il faut acquérir. Le fil conducteur de la vidéo sera la clé de sa réussite, la créativité lui apportera la touche nécessaire pour se démarquer des autres. Le but, avant tout, est de donner envie de partir découvrir la destination filmée, il faut donc montrer ce qui nous entoure, ce que l’on voit.

Avoir une idée de storytelling dès le départ, ou de l’ambiance générale que l’on veut donner à sa vidéo est une bonne idée. Cependant il ne faudra pas hésiter à prendre un autre chemin si une fois sur place la réalité est toute autre. Adaptez vous, soyez fidèle à l’ambiance tout en y apportant votre façon de filmer, votre façon de monter aussi sera importante et donnera le rythme à votre vidéo. Et surtout : filmez, filmez, filmez, filmez ! Plus vous aurez de matière, plus vous pourrez « créer » votre histoire à l’aide votre montage.

Mais si je ne devais vous donner qu’un seul conseil, même si c’est délicat, ce serait surtout d’être passionné. Faire des vidéos pour faire des vidéos ne reviendra qu’à singer ce qui existe déjà. La passion, quoiqu’il arrive, vous permettra de vous démarquer car vous serez persévérant. »

Plus d’articles et vidéos sur L’oeil d’Eos

Marion & Flo de The travelling shed – La stabilisation

« Pour faire une jolie video, il n’est pas indispensable de posséder un drone ou une caméra dernier cri. De nos jours, même les smartphones font d’excellente vidéos. D’après nous ce qui apporte vraiment un côté qualitatif à une vidéo, c’est la stabilisation. Personne n’aime regarder des vidéos toutes tremblantes.

Vous pouvez stabiliser pendant que vous filmez avec un outil adapté (stabilisateur, glidecam…) ou bien stabiliser en post-traitement, lors du montage. Beaucoup de logiciels offrent la possibilité de stabiliser les videos tremblantes (comme IMovie que nous avons longtemps utilisé, et Final Cut Pro que nous utilisons aujourd’hui).

Dans tous les cas, privilégiez les mouvements que l’on qualifie de « cinématiques » lorsque vous filmez, que ce soit avec un drone, une caméra ou un simple smartphone. Les lignes droites et les légères courbures sont bien plus agréables à regarder que les changements de direction brusques.

Pour notre vidéo sur la Croatie, nous n’avions pas notre drone avec nous, nous avons donc majoritairement filmé avec un iPhone, stabilisé avec un DJI Osmo mobile.

Pour obtenir cette vidéo, nous avons essayé de filmer chaque plan en s’imaginant quelles séquences le suivraient et le précèderaient, tel un scénario. Une fois tous les plans dans la boite il s’agit de les monter de manière cohérente pour qu’ils montrent l’histoire que vous voulez raconter, en essayant de coller au maximum à la musique. Cette musique devra refléter l’ambiance que vous voulez donner à votre vidéo. »

Plus d’aventures et inspirations sur The Travelling Shed

Benoit de World Else – Capturez l’émotion

ARIZONA ROAD TRIP | TRAVEL | PANASONIC GH5 | GO PRO HERO 5 | DJI MAVIC PRO from World Else on Vimeo.

« Pour ma part, une vidéo de voyage ne se prépare pas forcément mais elle se vit tout simplement !
Il faut laisser part à l’improvisation et à l’expérience vécue… Et ça vous ne pourrez jamais le savoir avant ! Cela dépendra forcément des conditions climatiques, de votre humeur ou de l’humeur de ceux qui vous entourent et de pleins d’autres facteurs que vous ne pourrez pas contrôler.
Filmez le moment mais surtout n’oubliez pas aussi de l’apprécier. Filmez des paysages c’est bien mais donner de l’humanité en capturant des instants de vies humaines c’est bien mieux !

Si vous n’êtes forcément à l’aise en filmant des locaux par peur de les déranger, capturez l’émotion de celle ou celui qui vous accompagne avec des plans serrés en portrait, cela donnera beaucoup plus de dynamisme, d’émotion et de sens à votre vidéo lors du montage !

C’est ce que j’ai tenté de retranscrire lors de mon voyage en Arizona ! J’ai souhaité mettre en avant l’expérience et les émotions de Pauline à travers les somptueux paysage. Cette vidéo a été réalisée avec le Panasonic GH5 équipé du 12-60mm et le Zhiyun Crane pour la stabilisation. »

Plus de vidéos sur World Else

Emily de Travel and Film – faciliter la
vision du spectateur

« Dans cette vidéo tournée dans le sublime parc national des Lençois
Maranhenses au Brésil, les plans fixes et surtout stables permettent
d’apprécier la beauté du lieu.

Faire des plans stables est très important pour la qualité de vision d’une vidéo.
Si le plan bouge trop, ça donne le tournis ou le mal de mer, voire mal à la tête.
Bien sûr, un peu de mouvement de camera donne de la vie à votre vidéo, mais
faites en sorte que le plan soit fluide et stable. Pour cela, on peut mettre la
caméra sur une sorte de steadycam, ce qui rend la qualité de vos plans bien
meilleure.

Un pied aide aussi à ne pas trop faire bouger la caméra si on marche
par exemple. De plus, le plan peut bouger si cela sert l’histoire, par exemple
suivre le personnage ; mais si ce n’est pas utile, vous pouvez vous contenter
d’un plan fixe. Pour montrer un beau paysage on peut faire un panoramique
par exemple.

Peu importe le mouvement de caméra qu’on fasse un
travelling ou un panoramique de haut en bas ou de gauche à droite et
inversement, c’est important d’avoir des plans stables. En fait, quand on
regarde un film ou une vidéo, on ne doit pas penser à la technique qu’il y a
derrière, juste à l’histoire et à ce qu’on voit à l’image, il faut donc faciliter la
vision du spectateur. »

Plus de vidéos sur Travel and Film

Comme vous pouvez le voir, ces quatre blogueurs ont une vision qui leur est propre de la vidéo de voyage et de son sens. Vos envies, votre ressenti, doivent prendre le pas sur la technique pure, et sur la matériel. Néanmoins, s’il y a bien un aspect qui ressort à chaque fois, il est tout de même technique, et nécessite peut être un minimum d’investissement matériel, c’est la stabilisation des plans. Si vos plans tremblent trop, non seulement votre vidéo fera très amateur, mais surtout elle sera désagréable à regarder pour le spectateur, qui sera tenté de ne pas aller jusqu’au bout.

Et vous, avez-vous des conseils particuliers à nous partager pour réaliser des vidéos de voyage de qualité ?

Articles similaires

A propos de l'auteur Voir tous les articles

Christopher

Accro au voyage depuis 2008, j'aime découvrir de nouvelles destinations en prenant mon temps, et si possible en faisant du sport ! Je suis également passionné de cinéma, donc il peut m'arriver de faire référence à des films dans certains articles.

2 CommentsLaisser un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.