Faire un PVT au Japon, et pourquoi pas?

PVT Japon

Article rédigé par Aala, blogueur Japon ayant bien vadrouillé avant de se poser à Tokyo. Il vous partage son expérience sur le PVT et la vie au Japon. 

Dans ma vie, j’ai eu l’occasion de réaliser 3 PVT, en Australie, au Canada et au Japon. Le dernier est l’un des moins prisés, et pourtant il a beaucoup de charmes à offrir. Voici pourquoi vous devriez songer sérieusement à faire un PVT au Japon.

Envie de faire un PVT ? Vous hésitez entre les pays qui s’offrent à vous ? Pensez au WHV Japon (Working Holiday Visa = PVT), car peu de gens y pensent et pourtant il est intéressant sur plusieurs points.

Une occasion de découvrir une contrée unique en son genre

PVT signifie « Permis Vacances Travail ». Lorsque les Pvtistes partent en Australie, par exemple, ils n’oublient pas la signification de la lettre V, et tentent de profiter au maximum de leur séjour sur place pour découvrir, visiter et se faire plaisir. Les jeunes qui viennent au pays du soleil levant en PVT ont souvent tendance à oublier cette lettre V et pensent plus au P, car ils veulent travailler au Japon, souvent avec pour but de s’installer sur place.

Mais, après avoir eu l’opportunité d’expérimenter les PVT Australie, Canada et Japon, j’avoue que venir ici et ne pas profiter de ce visa d’un an pour voyager un minimum au Japon c’est un peu dommage. Surtout qu’il y a tellement de choses à faire une fois sur place et de lieux à découvrir, alors pourquoi s’en priver ?

L’avantage du PVT Japon est qu’il vous permettra de rester un an sur place, de pouvoir vous imprégner un minimum d’une culture souvent difficile à comprendre, d’essayer de vous faire des amis sur place, de rencontrer des japonais, mais aussi de tenter des expériences uniques telles que la cérémonie du thé, la calligraphie japonaise, voir un tournoi de Sumo, faire l’ascension du Mont Fuji, aller se prélasser au bord des plages d’Okinawa et admirer les Matsuri japonais (ces festivals très vivants et colorés), … Et contrairement aux préjugés que l’on s’en fait, le coût de la vie au Japon n’est pas si élevé que cela (plutôt similaire à la France, dans l’ensemble, voir même moins cher sur certains aspects).

Drapeaux du Japon

Expérimenter la vie au Japon

Autre facteur intéressant avec ce PVT, c’est le fait qu’il permette d’expérimenter la vie dans l’archipel nippon, et je sais que ceci intéresse beaucoup de personnes, notamment en France, puisque beaucoup rêvent de partir vivre au Japon. Mais avant d’essayer de vivre dans une contrée lointaine, dont les us et coutumes sont à l’opposé des nôtres, pourquoi ne pas essayer, sur une période relativement courte, de vivre sur place, pour se faire une meilleure idée sur les conditions et les requis nécessaire?

Cours au japonC’est en cela que le PVT sera intéressant, puisqu’il vous permettra de vivre au Japon un an, d’avoir le droit de travailler sur place, de rencontrer des locaux, d’interagir avec eux, de tester les conditions réelles de vie (parfois très loin de l’image que l’on s’en fait), de découvrir les points positifs de ce pays, mais aussi ses aspects négatifs. Et ce dernier point est très important, parce que pour beaucoup, le Japon est le pays idéal où résider, où faire sa vie, mais pour beaucoup, ils n’ont aucune réelle expérience du lieu, et lorsqu’ils viennent au pays du soleil levant pour y vivre, ils tombent parfois de haut. Et puis, pour ceux qui s’inquiètent sur le fait de pouvoir trouver du travail sur place, il y a toujours la possibilité d’être professeur de français au Japon.

Un PVT totalement différent des autres

Lorsque l’on va en Australie en PVT, c’est pour faire du Backpacking, lorsque l’on va au Canada en WHV c’est pour y vivre l’atmosphère Nord Américaine et découvrir une contrée avec des paysages somptueux. Mais lorsque l’on va au Japon, c’est pour y découvrir une culture, une Histoire riche et enrichissante, un mode de vie différent, des modes de pensée à l’opposé des nôtres, ….

Le PVT Japon est unique parce qu’il se réalise dans un pays unique en son genre, avec un cadre différent, très souvent à couper le souffle et qui vous en mettra plein la vue. Au Japon, vous vivez à 100 à l’heure, notamment dans des villes comme Tokyo, Osaka… mais vous pouvez aussi réduire la voilure avec des villes plus « calmes », « traditionnelles », « historiques » telles que Kyoto, Nara, Kamakura, Nikko, …

C’est ces 3 points qui me font me dire que le PVT Japon est un incontournable et devrait être privilégié, ou du moins expérimenté, de part son côté unique et de part ce qu’il peux proposer et que les autres PVT ne peuvent offrir.

Articles similaires

A propos de l'auteur Voir tous les articles Site de l'auteur

Aala Kanzali

Aala, qui parcours le monde à son rythme, et ce depuis Novembre 2009. Il enchaîne les pays selon ses envies, reste plus ou moins longtemps sur place et vous fait découvrir tout ça avec lui. Actuellement au Japon depuis Mai 2011, où il prépare un tour du Japon

5 CommentsLaisser un commentaire

  • Bonjour,

    Je me demandais juste, cet article n’aborde pas du tout l’aspect technique du visa,
    J’avais cru comprendre qu’il fallait disposer d’une certaine somme, avoir moins de 25 ans et surtout, qu’il n’était valable qu’une seule fois.
    Du coup je comprends plus très bien…

  • Bonjour Aala
    Lorsqu on a plus de 30 ans, il y a une alternative ?
    Je vais avoir 33 ans et je voulais justement partir un an au japon dans le but de travailler et voyager, et un an aux états unis ou en australie..
    Merci

  • Est-on en quelque sorte plus « libre » avec un PVT qu’avec un VIE (en général, pas en détail car j’ai bien compris que cet article est centré sur les atouts du PVT au Japon) ?
    Le Japon m’attire beaucoup, je dois encore réfléchir mais c’est sûr que cela reste un bon compromis avant de s’installer définitivement ! 🙂

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.