Guide West Highland Way : randonnée, itinéraires, équipement

Randonnée West Highland Way en Ecosse

Les amateurs de randonnée et de grands espaces trouveront leur bonheur au milieu des plaines et des montagnes écossaises. Voyager en Ecosse c’est l’occasion d’explorer cet atout considérable du pays et de se faire plaisir avec balades, sentiers forestiers ou encore parcours côtiers.

Les passionnés de randonnée pourront s’aventurer sur les 153 km de la West Highland Way et relier la ville Minlgavie (à côté de Glasgow) à Fort William. Cette marche vous fera traverser quelques un des plus beaux paysages du pays et vous emmènera à la découverte de châteaux, lochs et de nature sauvage, le tout avec une évolution progressive du paysage au fur et à mesure que vous avancez vers le nord et les décors sauvages des Highlands.

Vous retrouverez ci-dessous deux itinéraires de randonnée sur deux durées différentes. Vous pouvez ainsi adapter le voyage à vos capacités ou simplement à vos envies. Ensuite, vous aurez toute une série de conseils pour bien vous équiper et partir serein ! Avant tout ça, je vais un peu vous parler de mon expérience personnelle.

J’ai parcouru la West Highland Way en début juin 2016. J’ai eu la chance d’avoir un grand soleil quasiment tous les jours, et au pire, un peu de nuages, mais pas de pluie du tout ! Il faisait beau, il n’y a avait pas trop de monde sur les chemins et les midges n’étaient pas encore trop présentes : bref, les conditions initiales étaient réunies. 

Je m’étais fixé pour objectif de faire la marche en 5 jours : tout d’abord parce que je suis en bonne condition physique et que j’aime me fixer des challenges, mais aussi parce que je voulais arriver à temps en Ecosse pour voir le match amical entre la France et l’Ecosse 🙂

J’ai choisi de faire du camping sauvage, sauf une nuit passée dans l’auberge de jeunesse au bord du Loch Lomond (il y a des restrictions par rapport au camping sauvage sur ce secteur). Avec la nourriture emportée au début du voyage et le matériel de camping, mon sac faisait un peu plus de 15kg au minimum. Je dois bien avouer que c’était plutôt lourd, mais avec des séances d’étirement régulières, c’est très bien passé.

Pour ce qui est des paysages, je dois avouer que j’ai été un peu déçu. Attention, certains sites sont vraiment époustouflants, notamment Glencoe, et plusieurs passages lors des dernières étapes. Mais une bonne partie du parcours n’est pas au coeur des Highlands mais seulement « Sur le chemin de… » Jusqu’au très beau Loch Lomond, j’ai pris mon mal en patience. Vous le verrez ci-dessous avec les photos de mon périple, il y a quand même de quoi en prendre plein la vue, notamment si vous la chance d’avoir un temps aussi favorable que celui-ci dont j’ai bénéficié !

Voyage en ecosse, randonnée de la West Highland Way

Itinéraire long : 7 jours de marche

Notez bien que ce ne sont que des suggestions. J’ai rencontré des marcheurs qui souhaitaient prendre 10 jours pour accomplir le parcours.

J1 : Minlgavie – Drymen ~~20 km

Départ du centre ville de Minlgavie à seulement 25 minutes en bus de Glasgow. Cette première étape d’une bonne vingtaine de kilomètres se fait sur du plat à travers la foisonnante campagne écossaise bordée d’étangs.
Les amateurs de whisky ou les petits curieux pourront faire un arrêt à la distillerie de Glengoyne.

J2 : Drymen – Rowardennan ~ 24 km

Cette deuxième étape est un peu plus physique que la première.
Vous marcherez en direction du loch Lomond avant d’entreprendre une petite ascension, celle de Conic Hill. Une fois le sommet atteint c’est une vue panoramique sur l’immense lac Lomond et ses petites îles qui vous attend. La suite se fera en pente douce pour arriver au petit port de Balmaha. Continuez ensuite le long du Loch Lomond jusqu’à Rowardennan.

J3 : Rowardennan – Inverarnan ~ 23 km

Une nouvelle étape le long du Loch Lomond vous attend pour cette portion du West Highland Way. Le chemin n’est pas facile il vous faudra parcourir un sentier qui alterne grimpettes, ravins cascades et roches à escalader. Une étape difficile mais qui offre un décor magique !

J4 : Inveraman – Tyndrum 19 km

Une étape un peu plus facile pour ce quatrième jour de marche qui vous emmènera dans les jolis gorges de Falloch. Cette étape est aussi l’occasion de traverser des paysages de collines verdoyantes avec la forêt de Crianlarich avant d’arriver à Tyndrum.

J5 : Tyndrum – Kinghouse ~ 30 km

Cette étape est assez cruciale dans votre parcours et plusieurs options s’offrent à vous pour effectuer le chemin. Si vous êtes des lèves tôts vous pourrez effectuer la randonnée qui vous emmènera au Bridge of Orchy. Vous avez également la possibilité d’emprunter un bus qui vous fera parcourir 10km et vous permettra de vous reposer un peu avant de marcher le reste de la journée.
Une étape assez facile avec seulement quelques montées mais surtout un dépaysement incroyable au coeur des landes avant une arrivée à Kingshouse.

J6 : Kingshouse à Kinlochleven ~ 15 km

Vous quittez la vallée de Glen Coe pour entamer l’ascension du “Devil’s Staircase” aka l’ascension du diable. Une montée de 300 mètres de dénivelé pour rejoindre le point culminant de la West Highland Way situé à 550 mètres d’altitude. Vous êtes ensuite partis pour une petite descente au milieu des collines qui vous emmènera à Kinlochleven au niveau de la mer.

J7 : Kinlochleven à Fort William ~ 22 km

Dernière étape de ce parcours le chemin jusqu’à Fort William. Vous traverserez les bois des Highlands avec un dénivelé pas très important. Une arrivée à Fort William qui sera certainement des plus agréables après les kilomètres que vous aurez parcourus.

Voyage en Ecosse - Randonnée de la West Highland Way

Itinéraire court : 5 jours à travers les Highlands

Si vous souhaitez faire le parcours plus rapidement voici une proposition d’itinéraire qui peut vous convenir. Les étapes sont plus longues, vous ne pouvez donc pas autant vous attarder. Mieux vaut être en forme et un marcheur confirmé pour parcourir la trentaine de kilomètres chaque jour.

Cet itinéraire est possible si vous pouvez faire du camping sauvage car vous ne trouverez pas forcément de logement à toute les étapes. J’ai volontairement placé les journées de marches lesp lus longues les deuxièmes et troisièmes jours, une fois que vous êtes dans le rythme et avant que la fatigue ne se fasse trop ressentir.

Surtout, les paysages des derniers kilomètres sont vraiment spectaculaires, et si vous avez moins de kilomètres à parcourir, vous aurez naturellement plus de temps pour en profiter, ou si vous êtes toujours en forme et courageux, vous offrir quelques détours.

Milngavie – Loch Lomond (27 km)
Loch Lomond – Beinglas Farm (38 kms)
Beinglas Farm – Inveroran (35 kms)
Inveroran Hotel – Kinlochleven (29.8 kms)
Kinlochleven – Fort William (21.6 kms)

Bonus pour les plus en forme !
Si la West Highland Way ne vous a pas suffit et que votre soif d’aventure n’a pas été rassasié vous pouvez tenter l’Ascension du plus haut sommet d’Ecosse le Ben Navis (1345 mètres), situé à proximité de Fort William. Un parcours qui nécessite une bonne condition physique mais qui reste accessible à tous. Cette ascension ravira tous les amateurs de randonnée en montagne, faites attention cependant aux chemins très caillouteux. Il faut compter environ 4 à 5h pour la montée et 2h30 – 3h pour la descente. Prévoyez de bonnes chaussures, des vêtements chauds et des vêtements de pluie.

Conseils West Highland Way - voyage en Ecosse

Quelques conseils pour votre équipement de randonnée et de camping

Prévoyez un bonne paire de chaussures de randonnée confortable et une autre paire plus légère comme des baskets pour pouvoir être à l’aise le soir. La météo écossaise peut s’avérer très capricieuse en particulier dans cette région du pays. Pensez à prendre des vêtements pour tous les temps et surtout pour vous couvrir en cas de pluie.

Le chemin est vraiment bien balisé sur l’ensemble du parcours. Vous pouvez quand même vous munir de cartes avant votre départ, vous en trouverez sur internet mais aussi dans certains offices du tourisme en Ecosse notamment dans la ville de départ. Vous pouvez également créer votre itinéraire sur Google maps et le télécharger par la suite sur votre téléphone. La connexion internet sur le chemin se faisant rare n’oubliez pas cette étape.

Prenez assez des vivres pour être parés en cas d’imprévus, pour au moins 3-4 jours. Il y a peu d’endroits en chemin où vous aurez la possibilité de refaire le plein il faut donc que vous puissiez tenir plusieurs jours avec vos denrées alimentaires. La dernier ravitaillement est au niveau de Tindlum. Si votre budget vous le permet, vous trouvez quand même parfois des pubs pour un bon plat chaud. Si vous n’avez pas la chance d’avoir le soleil avec vous, cela peut être une alternative intéressante pour souffler et vous relaxer un moment avant de repartir.

Enfin, n’oubliez pas le répulsif contre les insectes et en particulier les Midges. Ce sont des moustiques minuscules mais vraiment insupportables. J’ai eu la chance de faire la West Highland Way début juin, quand ils ne sont pas encore trop de sortie, et pourtant, j’ai eu quelques situations assez désagréables, notamment sur des spots de camping mal choisis. Un conseil : lorsque vous pensez avoir trouvé un bon spot, attendez quelques minutes pour valider votre décision. Si vous voyez que vous ne faites pas attaquer par les Midges, vous tenez bien votre place pour la nuit 😉

Pour ceux qui optent pour le camping, une bonne tente, un bon sac de couchage, du savon solide, des tablettes purificateurs d’eau, une trousse de premiers secours…

Quelques objets utiles en complément : Une Boussole, une lampe de poche, une gourde, un couteau suisse, une serviette en microfibre, de la crème solaire (bio si possible).

Randonnée West Highland Way - voyage en Ecosse

Où Dormir pendant la West Highland Way ?

Faire du camping tout le long du parcours

Le camping sauvage est autorisé en Ecosse tant que vous êtes à une certaine distance des habitations. C’est un véritable atout pour parcourir le pays et être totalement libre.
Sur le chemin de la West Highland Way il existe également plusieurs campings qui vous permettront de planter votre tente et d’avoir accès à des douches et des sanitaires.

C’est une solution idéale pour aller à votre rythme et vous arrêter quand vous en avez envie pour la nuit, en cas de gros coup de pompe notamment. Cependant la météo pouvant être assez capricieuse, passer la nuit sous la tente alors qu’il pleut des trombes d’eau peut s’avérer difficile et le camping ne permet pas forcément de récupérer autant d’énergie que nécessaire.

Camping – B&B – Auberges – Hôtels de luxes – refuges



Booking.com


C’est une option à considérer très sérieusement, elle vous permet de profiter de votre liberté et en même temps d’avoir de temps à autre un peu de confort. Tout au long de la route dans certaines villes vous trouverez différents types d’hébergements pour toutes les bourses ! Et en même temps si vous trouvez un coin sympa rien ne vous empêchera de vous y arrêter pour la nuit.

Cela nécessite un peu d’organisation à l’avance pour vérifier les hébergements et les disponibilités mais un bon lit douillet après 30 kilomètres à pied ne peut que faire du bien.

Pour les moins intrépides d’entre nous ou ceux qui aiment avoir leur petit confort le soir après une longue journée vous pouvez toujours partir sans matériel de camping. En traçant bien votre itinéraire à l’avance et en prenant bien en compte votre condition physique pour savoir le nombre de kilomètres que vous pouvez parcourir chaque jour vous arriverez chaque soir dans un bon lit douillet. Pas de place pour l’improvisation par contre !

Conseils pour une randonnée optimale

  • Faire ses réservations B&B / Auberges à l’avance lorsqu’on fait le parcours en haute saison (juillet-août)
  • Prévoir des vêtements chauds, même l’été les températures peuvent descendre assez bas la nuit.
  • Bien protéger son sac
  • Bien connaître ses limites et ne pas oublier de se renseigner sur les différentes options en cas d’épuisement (bus etc…). Vous trouverez toujours une solution en cours de route si vous avez envie de vous arrêtez !
  • Bien planifier son budget et prendre assez de monnaie sur soi. Tous les magasins du parcours ne prennent pas forcément la carte bleu.

Pour avoir plus d’informations n’hésitez pas à consulter le site officiel de la West Highland Way.

Articles similaires

A propos de l'auteur Voir tous les articles

Christopher

Accro au voyage depuis 2008, j'aime découvrir de nouvelles destinations en prenant mon temps, et si possible en faisant du sport ! Je suis également passionné de cinéma, donc il peut m'arriver de faire référence à des films dans certains articles.

1 commentaireLaisser un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.