Présentation de mon volontariat à Yeongwol, Corée du Sud

arbre-centre

Comme vous le savez très certainement si vous avez l’habitude de venir sur le blog, je suis parti en Corée pour environ 6 mois dans le but de faire du volontariat. Je vais effectuer deux missions différentes, et je vous présente aujourd’hui la première. J’ai trouvé cette opportunité grâce à l’association Concordia, que j’ai déjà présenté dans mon Comment trouver un volontariat à l’étranger.

L’association IWO -Better World

IWO (pour International Workcamp Organization) est une des principales organisations asiatiques. C’est une organisation non gouvernementale (ONG) à but non lucratif créée en 1999, dans le but de promouvoir et contribuer au respect mutuel et à la coexistence pacifique entre les nations et au développement des jeunes à travers le volontariat.

Better worldL’association est membre du CCIVS, le comité en charge du volontariat international à l’Unesco à Paris ainsi que du NVDA, réseau en charge du développement du volontariat en Asie. En 2002, les Nations Unies ont proclamé les années 2005 à 2014 la décennie de l’éducation pour le développement durable. Le programme LOVE (pour LOngterm Volunteering) a alors été mise en place par IWO, pour proposer des volontariats de 2 à 3 mois permettant à des volontaires internationaux de contribuer au développement et à l’éducation au sein de petites communautés locales en Corée.

L’objectif principal du programme est de développer, à travers diverses activités, les compétences en anglais et la découverte d’autres cultures des enfants concernés. Le programme est composé de deux types de projets : du volontariat dans des centre d’accueil pour enfants (comme celui que je vais aborder plus en détail ci-dessous) et du volontariat dans des écoles alternatives (là ce sera pour mon deuxième volontariat de septembre à décembre).

Le projet

centreAu début des années 80, suite au développement industriel de la Corée du Sud, les gens ont commencé à se rendre dans les villes pour trouver du travail. Alors que les parents rentraient tard le soir, les enfants se retrouvaient seuls pendant plusieurs heures, avec pour conséquence des manquements en terme de sécurité, nutrition et éducation.

Les centres locaux pour enfants, gérés par les élises locales, sont reconnus officiellement par le gouvernement comme des lieux ou les enfants sont pris en charge durant ces heures sans leur famille. Ils bénéficient de subventions très limitées du gouvernement pour leur activité. Les centres, en plus d’offrir un abri pour ces enfants, contribue à leur développement culturel et à leur éducation. Des animateurs, des professeurs et des volontaires internationaux remplissent ces missions.

Dates de la mission : du 25 juin 2014 au 22 août 2014

Les missions du volontaire

classeLe centre Kun namu est situé dans le bâtiment d’une ancienne école qui a été rénovée. Il y a un terrain de jeu, une cuisine, deux salles de classe ainsi qu’une salle informatique (qui sert de dortoir aux volontaires) pour mener à bien les différentes activités. L’équipe de volontaires est composée de deux internationaux et d’un coréen. Nos missions sont :

1/ S’occuper des enfants lorsqu’ils sont au centre (à partir de 15h et jusqu’à 22h.

2/Préparer et animer des cours d’anglais (2 ou 3 par jour) : Enseigner l’anglais aux enfants (qu’ils soient à l’école primaire au collège ou au lycée) est la mission principale. Leur niveau d’anglais est vraiment basique sauf pour ceux qui sont au lycée. Pour la plupart, ils manquent de confiance et d’intérêt pour l’anglais.

3/ Aide aux devoirs

4/ Loisirs : sport et autres jeux pour occuper les enfants

A propos des enfants

Le groupe est composé d’une quinzaine d’enfants âgés de 8 à 13 ans et de 6 adolescents de 15 à 17 ans. Les enfants de 8 à 10 connaissent l’alphabet et quelques mots simples. Ceux de 11 à 13 ans ont un peu plus de vocabulaires mais ne peuvent pas vraiment avoir de conversation, si ce n’est des phrases vraiment très simples.Les adolescents sont capables d’avoir des conversations en anglais et ont un bon niveau de grammaire.

Jusqu’à 13 ans, ils sont particulièrement actifs et bruyants, tout en étant parfois assez timides, notamment lorsqu’il faut prendre la parole en anglais.

Le lieu

zone-ruraleComme évoqué plus haut, le centre Kun Namu a été mis en place dans une ancienne école rénovée. Il est situé en pleine campagne, dans la région de Yeongwol. Il est entouré de montagnes et le village le plus proche, Jucheon, est à 10 minutes en voiture. 4 bus seulement par jour passent devant le centre et il n’y a aucun commerce à proximité. La seul solution pour avoir accès à des commerces est donc de prendre l’un des bus, ou de faire l’aller-retour à vélo.

Il est encore plus compliqué, et surtout très long, de vouloir se rendre dans d’autres lieux. Pour Séoul, il faut compter 4h de trajet, sans compter les temps d’attente aux trois stations de bus nécessaires.

Infos complémentaires

Les frais de participation au volontariat s’élèvent à 200€. L’hébergement et la nourriture sont fournis par le centre. En revanche, et c’est bien logique, les billets d’avion pour se rendre en Corée sont à la charge du volontaire. Le volontaire doit également prendre en charge les démarches et frais de visa ou encore souscrire à sa propre assurance pour la durée du voyage.

Articles similaires

A propos de l'auteur Voir tous les articles

Christopher

Accro au voyage depuis 2008, j'aime découvrir de nouvelles destinations en prenant mon temps, et si possible en faisant du sport ! Je suis également passionné de cinéma, donc il peut m'arriver de faire référence à des films dans certains articles.

3 CommentsLaisser un commentaire

  • Ca risque d’être intéressant de pouvoir découvrir la Corée à travers la campagne et pas uniquement les grandes villes ! Hâte de lire la suite.

  • Très belle initiative de ta part! Il n’y a rien de mieux que le volontariat à l’étranger pour se forger et pour mieux connaître une culture! Tu as pu t’occuper d’enfant, c’est vraiment génial, félicitation!

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.