Roadtrip d’une journée dans le Cap Corse et traversée jusqu’à Nice

La corse et moi, c’est un peu une histoire qui n’a jamais vraiment commencé. J’ai déjà été sur l’île à deux occasions, mais toujours pour des séjours de courte durée. Ces deux voyages étaient en 2015. Le premier, c’était simplement un aller-retour d’une journée pour un rendez-vous professionnel. Le second, c’était pour le salon des blogueurs voyage à Ajaccio. L’occasion pour moi de faire du canyoning et de monter jusqu’à Bastia. Mais je n’avais jamais été plus loin. Je n’ai pas été plus au sud qu’Ajaccio et pas plus au nord que Bastia.

S’il faudra attendre encore un peu pour le sud, j’ai enfin eu l’occasion, pour une courte durée d’explorer le nord de l’île de beauté. Au programme, un roadtrip dans le Cap Corse. Pas forcément la destination la plus connue en Corse, et pourtant elle est très intéressante pour de nombreuses raisons.

Entre terre et mer

J’ai pris un Ferry de nuit. Un voyage idéal pour ne pas voir le temps passé. J’ai pris un repas sur place, j’ai été me coucher et je me suis réveillé quasiment dans le port de Bastia. J’ai aussitôt loué une voiture et c’est là que j’ai été bluffé. Pas dans l’agence bien sûr, mais quelques minutes après, quand j’étais déjà sur les route vallonnées, en pleine nature. C’est assez rare de pouvoir quitter aussi rapidement la ville lorsque l’on arrive quelque part, et le fait de se retrouver dans sa bulle, dans son voyage, après seulement quelques minutes est vraiment magique.

Sur la route

Faire le tour du Cap Corse, sur le papier, ce n’est pas forcément très long. Cette zone fait seulement 40km de long et 15 de large. Grosso-modo, en prenant la route principale qui longe la mer (La D80), la boucle de Bastia à Bastia doit pouvoir se faire en 3 heures. Bien sûr, cela n’aurait que peu d’intérêt. Moi-même, je n’avais qu’une journée, et je dois avouer que c’était trop peu. j’ai eu le temps de voir plusieurs paysages magnifiques, mais pas forcément trop le temps d’explorer, de randonner ou de profiter des plages. Je recommande sincèrement de prendre au minimum 2 jours, idéalement 3, pour faire le tour du Cap Corse en voiture. Il y a de nombreux villages ou passer la nuit et vous pouvez faire du camping. Cela vous permettra vraiment de découvrir tranquillement les lieux.

 

Mon premier arrêt a été dans le village d’Erbalunga. Il y a quelques commerces pour s’approvisionner pour la journée et déjà, quelques coins sympas pour profiter de la mer. Pour ceux qui en auraient besoin avant d’attaquer la journée, il y a aussi un petit café sympa sur une petite place.

J’ai repris la route et continué la découverte des différents village tout en contemplant le paysage vallonné sur ma gauche et la mer sur la droite. C’est vraiment le genre de route que j’adore emprunter en voiture ! Parmi les différents villages, je vous conseille un petit “détour” jusqu’à Rogliano. C’est tout petit, et s’il y a du monde, vous aurez peut être du mal à vous garer, mais les vues sont vraiment top ! Macinaggio est une étape moins marquante, mais avec de nombreuses options pour déjeuner. Centuri est un très joli port de pêche, plein de charme. Si vous voulez faire de la randonnée au Cap Corse, je vous conseille un arrêt au niveau du moulin Mattei : La aussi, les vues sont spectaculaires, notamment sur la mer et le village de Centuri, mais vous avez aussi de nombreux chemins que vous pouvez emprunter pour marche 20 minutes ou 2/3 heures selon vos envies !

Arrivé sur la côté Ouest, il faut commencer à redescendre vers le sud. L’étape incontournable est la village perché sur une falaise de Nonza. C’est très agréable de vous promener et vous pourrez même descendre jusqu’à son immense plage aux couleurs insolites et spectaculaires.

Enfin, si vous avez envie de prolonger le plaisir après la boucle du Cap Corse, deux alternatives : faire un détour par le golfe de Saint-Florent pour en prendre encore plein la vue et notamment admirer le coucher du soleil et bien rentrer dans les terres et vous arrêter à Patrimonio pour déguster les vins locaux.

Retour sous le soleil

Pour le voyage retour, j’ai de nouveau pris le Ferry via Mobylines, mais cette fois-ci en pleine journée. Il faut compter 7h entre Bastia et Nice. Comme j’évite au maximum de prendre l’avion pour des déplacements en France et en Europe, c’est vraiment une option intéressante pour moi.

J’en ai profité pour respirer un peu plus l’air de la mer, prendre quelques photos et bronzer avant de prendre la direction de Cannes pour le Festival du film. Mais ça, c’est encore une autre histoire…

Article publié dans le cadre d’un partenariat avec Mobylines. Je conserve le contrôle total des contenus et avis publiés dans le cadre de cet événement. Les opinions exprimées ici restent les miennes, honnêtes et sincères.

Articles similaires

A propos de l'auteur Voir tous les articles

Christopher

Accro au voyage depuis 2008, j'aime découvrir de nouvelles destinations en prenant mon temps, et si possible en faisant du sport ! Je suis également passionné de cinéma, donc il peut m'arriver de faire référence à des films dans certains articles.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.