Tour de l’Oisans et des Ecrins (GR54) : Randonnée de plus de dix jours

vue sur le montagnes des alpes

Par forcément besoin de quitter la France pour voyager ! Il ne faut pas oublier que nous vivons dans l’un des plus beaux pays du monde. Les Alpes offrent notamment l’opportunité de vivre des expériences inoubliables en pleine nature. Le Parc National des Ecrins est notamment le théâtre d’un parcours très apprécié des randonneurs, le GR54, également appelé Tour de l’Oisans et des Ecrins.

Contexte de la randonnée

Le Parc National des Ecrins est le cinquième plus grand de France. Il s’agit d’un parc de haute montagne situé dans les Alpes. Le point culminant du parcours est le Col de l’Aup Martin, situé à 2761 mètres d’altitude.

Itinéraire de la randonnée

Intinéraire tour de l'oisansPlusieurs points de départ sont possibles mais celui-ci s’effectue généralement depuis la commune de Bourg d’Oisans. Le parcours forme une boucle de 176 kilomètres autour du massif des Ecrins. A plusieurs reprises, il traverse le Parc National des Ecrins. Sur le parcours, il est possible de découvrir de nombreux lacs de montagne.

Les premières heures de marche de Bourg d’Oisans à l’Alpe d’Huez n’étant pas forcément lesp lus intéressantes, beaucoup prennent un bus jusqu’à la station de l’Alpe d’Huez et début leur randonnées à ce niveau-là.

Durée

Pour effectuer la boucle complète de 176 kilomètres, il faut compter dix à douze jours de marche. Il existe des parcours plus courts pour ceux qui ne disposeraient pas d’autant de temps.

Niveau de difficulté

Avec plus de 12 800 mètres de dénivelés et 176 kilomètres à parcourir, il faut bien avouer que le niveau de difficulté est élevé. Ce parcours est avant tout adapté aux randonneurs expérimentés. En revanche, le point culminant étant seulement à 2761 mètres, il n’y a pas trop d’inquiétudes à se faire par rapport au mal d’altitude et aux problèmes de souffle qui peuvent toucher certains randonneurs en altitude.

Budget

Difficile à évaluer facilement car il dépendra avant tout de votre façon de voyager. Si vous dormez en gîtes ou refuges et prévoyez d’être nourris par vos hôtes, cela peut très vite coûter très cher. En revanche, si vous utilisez une tente pour votre randonnée et que vous préparez vous-même votre nourriture, le voyage ne vous coûtera pas grand chose.

Quand partir

Au printemps, voir même en juillet si l’hiver a été rude, il peut y avoir encore pas mal de neige sur les cols les plus hauts. Il est donc recommandé de faire cette randonnée de mi-juillet à mi-septembre. C’est également possible en octobre mais les nuit seront plus froides, le ciel généralement couvert et la plupart des refuges fermés.

Point fort

Les paysages sont très variés. On traverses nombreux hameaux, on croise des troupeaux sur certains plateaux et on découvre quelques lacs de montagne particulièrement magnifiques. Et on est en permanence entouré de magnifiques montagnes…

Mon expérience personnelle

J’ai fait le choix de faire cette randonnée en Bivouac et en solitaire, une grand première pour moi. Aucun souci avec la tente et le bivouac. Une nuit, j’ai fait l’erreur de « dormir » à proximité d’une rivière pour les nombreux aspects pratiques. Contrairement à ce que l’on peut lire ici ou là, cela n’a pas du tout l’effet berceuse et gêne terriblement ! L’autre nuit a été très agréable . Au final, je n’ai marché que 3 journées, environ 22h, de Bourg-D’oisans à Monétier-les-bains.

La météo, très agréable les premiers jours, allait se dégrader et je n’étais pas suffisamment bien équipé pour des conditions difficiles. Surtout, je me suis également rendu compte que la randonnée en solitaire sur plusieurs jours n’était pas forcément ce qui m’éclatait le plus. j’adore les randonnées, mais je préfère clairement partager ces moments avec quelqu’un d’autre. Je ne suis définitivement pas un solitaire.

 un troupeau dans l'Oisans

parc national des écrins

 

Articles similaires

A propos de l'auteur Voir tous les articles

Christopher

Accro au voyage depuis 2008, j’aime découvrir de nouvelles destinations en prenant mon temps, et si possible en faisant du sport ! Je suis également passionné de cinéma, donc il peut m’arriver de faire référence à des films dans certains articles.

7 CommentsLaisser un commentaire

  • « Par forcément besoin de quitter la France pour voyager ! »
    J’aime cet esprit. Le voyage c’est avant tout dans la tête. Parfois je suis à 15 Km de la maison et j’ai l’impression d’être à l’autre bout du monde. D’autre fois je suis à l’autre bout du monde avec l’impression d’être à la maison 🙂
    D’ailleurs je suis dans cette même optique aujourd’hui sur Lebraquet avec un voyageur qui a parcouru la France au complet.
    J’aimerais tenter l’expérience du Trek sur plusieurs jours mais j’ai encore du mal à laisser mon fidèle compagnon à deux roues au garage. Tu me dira il y a des GR qui se font à vélo. Celui-ci passerait en VTT ?

    • Celui-ci ne passerait clairement pas à VTT non. En tout cas pas sur toutes les portions. Tu pourrais faire certains passages mais tu devrais aussi en faire une grande quantité par la route plutôt que les petits chemins. Ça perdrait beaucoup de son charme. Après, dans le coin il y a un paquet de cols mythiques, mais ça, c’est une autre histoire !

  • « Par forcément besoin de quitter la France pour voyager ! »

    C’est la politique que j’ai décidé de mener mon côté : la Bretagne, la Normandie, le Berry etc.

    Je trouve dommage de passer à côté de plein de belles choses alors qu’elles sont si proches de nous. Mais bon je suis loin d’être un randonneur de compétition comme vous semblez l’être :p

    Et puis lorsqu’on est ric-rac niveau budget, c’est le parfait compris, même si ce n’est que pour un court week end..

    • Haa je ne suis pas un randonneur de compétition. Seulement quelqu’un qui a toujours aimé ça et qui depuis peu, veut y consacrer plus de temps 😉
      Et du coup parmi ces régions françaises dont tu parles, lesquelles préfères-tu ?

  • On connais bien la « technique de l’oignon », enfiler des couches et des couches de vêtements pour rester au chaud puis passer 15 min à se
    déshabiller, efficace mais contraignant au quotidien.

  • Bonjour,

    Merci pour votre récit. J’aimerais marcher sur ce GR pedant 5/6 jours mais je ne connais pas la haute montagne. Pensez-vous qu’il y a un tronçon plus accèssible ?
    je suis à la recherche d’un GR plus « grand public » dans le parc des écrins, j’aimerais en effet faire une randonnée sur plusieurs jours…
    Merci pour ta réponse,

    Clara

    • Bonjour Clara, le parcours que j’ai fait représente le début du GR, et ce n’est pas encore trop en altitude et les paysages sont déjà magnifiques. Pour quelques jours cela peut être parfait !

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.