Tourisme en France : les principaux enseignements de la consultation

Logo des assises du tourisme

Il y a un peu plus de deux mois, je répondais aux Assises du Tourisme, grande consultation en ligne mise en place par l’Etat pour développer et améliorer le tourisme en France. J’avais d’ailleurs partagé mes recommandations dans un article sur ce blog, “Comment améliorer le tourisme en France“. Il y a quelques jours, les résultats de cette consultation, à laquelle plus de 2700 personnes ont participé, ont été révélé. Si aucune mesure n’a encore été annoncée (cela devrait être le cas durant ce printemps), 9 défis à relever sont ressortis de cette consultation. Quelques bonnes idées mais aussi des choses plutôt vagues en ressortent. Découvrez-ci-dessous ce que j’en pense.

9 défis à relever pour dynamiser le tourisme en France

1/ Pour favoriser l’émergence de nouvelles destinations françaises : créer des circuits thématiques au sein des territoires (circuits d’œnotourisme, de gastronomie, de randonnée, de cyclotourisme, etc.) ;
Mon point de vue : Pour les randonnées et le cyclotourisme, je pense que les choses sont déjà pas trop mal faites. Pour ce qui est de l’œnotourisme, je ne peux que confirmer puisque c’est une des recommandations principales que j’ai faites il y a deux mois. Développer la dimension “Gastronomie” me parait également très cohérent.

2/ Pour diversifier l’offre touristique : proposer des activités hors “saisons” traditionnelles afin d’augmenter la fréquentation tout au long de l’année ;
Mon point de vue : Sur le papier, cette idée sonne bien, mais en pratique, cela peut aussi très vite amener à des échecs douloureux et des dépenses inutiles. Ce genre de démarche doit être envisagé au cas par cas ,dans des lieux permettant vraiment d’attirer le public sur plusieurs saisons.

3/ Pour développer le tourisme d’affaires et le tourisme événementiel : renforcer les synergies entre les acteurs publics et privés (organisateurs d’événements, professionnels, etc.) ;
Mon point de vue :
Encore un défi qui me laisse assez perplexe. Quel serait le rôle des acteurs publics dans le tourisme d’affaires ? Je suis très souvent favorable à l’intervention des pouvoirs publics, mais là je ne vois vraiment pas l’Intérêt…

4/ Pour améliorer l’accueil des touristes étrangers lors de leur arrivée en France : améliorer la pratique des langues étrangères ;
Mon point de vue :
Sur ce point, je pense que tout le monde doit être d’accord. Notre formation en anglais laisse vraiment à désirer, même si de plus en plus de jeunes se forment finalement, et par eux-même, à un anglais international plus que suffisant dans le cadre du tourisme. mais il faut penser plus loin. Les touristes d’aujourd’hui, et de demain, ce sont les touristes asiatiques. Le Chinois doit être de plus en plus proposé dans les formations d’un certain niveau de certains secteurs.

touristes etrangers

Source : BonjourLovelies

5/ Pour dynamiser l’emploi dans le tourisme : améliorer en priorité la qualité des formations (par exemple en favorisant l’apprentissage des langues étrangères et les bi-qualifications) ;
Mon point de vue :
Pour le coup, ils ont juste repris en défi l’un des réponses proposée au QCM. C’est justement celle que j’avais mis en tête, mais d’autres me paraissaient également très importantes…


6/ Pour investir dans le tourisme : encourager la rénovation et la montée en gamme de l’hébergement existant ;
Mon point de vue : Pour le coup, sur cinq points, c’est celui que j’avais mis en dernier dans mon ordre de priorité sur le sujet. Pour rappel, les autres alternatives étaient “Encourager la rénovation avec un objectif de développement durable (performance énergétique, etc..)”, “Investir dans les grands équipements sportifs/culturels et de loisirs”, “Investir dans les infrastructures de transport”, “Investir dans de nouveaux hébergements pour enrichir l’offre”. Pourquoi est-ce que j’avais délaissé cet axe ? Tout simplement parce que l’offre d’hébergement touristique me parait déjà très chère et que des investissements dans ce domaine ne feraient qu’accroitre ce problème

7/ Pour mieux accompagner les professionnels du secteur du tourisme : renforcer l’efficacité de l’action des différents acteurs publics (Etat, régions, départements, offices du tourisme, etc.) autour d’une même destination pour en développer l’attractivité ;
ustement de ne pas avoir autant d’acteurs publics concernés par le tourisme et de mettre en place une politique cohérence sur ce sujet.

8/ Pour développer l’offre touristique en s’appuyant sur les nouvelles technologies : mieux valoriser l’offre touristique sur internet sous une bannière “France” ;
Mon point de vue : C’est encore une fois le point que j’avais fait ressortir moi-aussi, donc je suis plutôt d’accord.

9/Pour développer le tourisme des Français en France : promouvoir un tourisme de proximité.
Mon point de vue : Avec de nombreuses offres de “weekend” déjà développées, je pense qu’on est pas si mauvais que ça avec le tourisme de proximité. Je pense plutôt qu’il faut réussir à mettre en place des offres variées, adaptées à différents profils de voyageurs, notamment en s’adressant aux publics qui partent peu.

En fait, je trouve ces premiers résultats assez déplorables. Ces  neufs défis sont en fait bien souvent la réponse la plus donnée par les internautes sur tel ou tel sujet. Cela veut-il dire que toutes les deuxièmes réponses vont être écartée des prochaines mesures ? De plus, il était possible de compléter ces réponses par des commentaires. 2700 personnes se sont données la peine de répondre à cette étude et ces résultats vont au plus simple, sans creuser. Ces “résultats” auraient pu être sortis en 5 minutes dès le lendemain… C’est limite une insulte à ceux qui ont pris du temps, eux, pour répondre à ce questionnaire. Je pense qu’il ne faudra pas attendre grand chose des mesures qui seront dévoilées au cours des prochaines semaines. N’hésitez pas à relire mes recommandations pour le tourisme en France.

Source : Assises du tourisme – le bilan

Articles similaires

A propos de l'auteur Voir tous les articles

Christopher

Accro au voyage depuis 2008, j'aime découvrir de nouvelles destinations en prenant mon temps, et si possible en faisant du sport ! Je suis également passionné de cinéma, donc il peut m'arriver de faire référence à des films dans certains articles.

1 commentaireLaisser un commentaire

  • Pour diversifier les circuits thématiques, on peut proposer des loisirs inédits, tels que le cyclotourisme ou les vols en montgolfière. C’est une autre manière de visiter les régions, plus captivante et dynamique.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.