Vacances à Mundaka, en Biscaye, dans le Pays Basque Espagnol

Plage de Laga

Pas de long voyage en 2013 pour moi mais plusieurs deux sessions de 10 jours. Ainsi, j’ai passé 10 jours en Irlande au mois de mai avec un ami à faire du vélo dans le Connemara et à boire des pintes à Dublin. Mais ça, je vous l’ai déjà raconté ! J’ai donc planifié un deuxième voyage d’une dizaine de jours, cette fois-ci avec ma femme. Dans un premier temps, nous pensions partir en Andalousie, mais j’ai lu de nombreux commentaires sur les températures très élevée de cette région fin août début septembre, date de notre séjour. Nous avons alors ensuite pensé à Rome, que l’on veut visiter depuis quelques années ainsi que Sperlonga, petite ville italienne en bord de mer dont j’ai entendu beaucoup de bien. Finalement, nous avons jeté notre dévolu sur le Pays Basque Espagnol et plus particulièrement la Biscaye, puisque nous avons posé nos valises dans la petite ville de Mundaka.

Mundaka, un spot de surf mais aussi…

Ville de MundakaMundaka est une tout petite ville de moins de 2000 habitants située en bord d’Océan, à environ 35 kilomètres de Bilbao. Si de nombreux touristes passent par ici pour se balader dans les toutes petites rues de la vieille ville, Mundaka est avant tout réputée comme étant l’un des spots qui compte sur la planète Surf ! Ce spot est d’ailleurs régulièrement sélectionné parmi les étapes du championnat du monde. La raison ? Une vague gauche pouvant atteindre près de 400m, entre la plage de Laida et la barre de Mundaka.

Malgré sa réputation, il ne s’agit pas d’un spot forcément adapté aux débutants, nous ne sommes donc pas venus pour ça. La ville a beaucoup de charme et est très reposante. Il y a peu de restaurants mais ils sont tout à fait corrects. Comme nous étions dans un appartement, nous pouvions cuisiner nous-même. Nous avons donc vraiment apprécié le fait de se rendre sur le petit port le matin et de pouvoir acheter 4 poissons frais pour seulement 3€.

Mundaka est également très bien localisée, juste à coté de la biosphère d’Urdaibai, à 35 km de Bilbao et sur le chemin pour se rendre à San Sebastian.

Les plages de Mundaka

Plage BiscayeA Mundaka, il n’y qu’une seule petite plage. L’un de ses avantages est d’être à l’abri du vent, ce qui peut être appréciable lorsque le climat n’est pas très favorable. Hélas, un immeuble juste à coté de la plage était en rénovation ou construction, et malgré le fait que l’on soit encore en pleine saison touristique, les travaux étaient effectués toute la journée. Comme cela pouvait être très bruyant, et donc gênant pour se relaxer, nous nous somme orientés sur les plages à proximité, et nous n’avons pas été déçus !

A 20 minutes en voiture de Mundaka, de l’autre coté de la biosphère d’Urdaibai se trouve la grande plage de Laida. S’il faut beaucoup marcher pour atteindre un certain niveau de profondeur, le cadre est absolument magnifique. Coté activités, il est possible d’y louer des Kayaks pour une quinzaine d’euros de l’heure.

En poussant un tout petit peu plus loin on tombe sur la plage de Laga, et là, c’est le paradis. Le décor est encore plus beau qu’à Laida et le vagues sont au rendez-vous, ce qui fera plaisir aux enfants, aux nageurs et aux surfeurs. Nous sommes régulièrement revenus sur cette plage durant notre séjour. Nous avons notamment essayé de faire du body-board le temps d’un après midi. Si ce n’est pas évident à manœuvre, ce fut une expérience assez sympa.

Autour de Mundaka

Bien sur, nous n’étions pas à Mundaka que pour profiter des plages.Outre la location de Kayak évoquée plus haut, j’ai aussi loué un vélo pour un journée. L’office de tourisme de Mundaka propose de louer des VTT en très bon état pour 9€ la journée ou 2€ l’heure. j’ai été très agréablement surpris comme j’avais payé 15€ par jour des vélos dans un très mauvais été pour mes balades dans le Connemara. Il y a peu de pistes cyclables sur la route longeant la côte mais les voitures sont très prudentes. En revanche, il faut avoir un minimum de jambes et d’endurance pour pouvoir enchainer les différentes montées et descentes de la région. En tout, j’ai parcouru 64 Km sur la journée. J’ai roulé jusqu’au village d’Elantxobe, négligé par les touristes à cause de son absence de plages. C’est pourtant un magnifique petit port de pêche situé sur une pente rocheuse se jetant dans la mer. Dans un style un peu plus posé, il y a un chemin qui fait une boucle au-dessus de Mundaka. Cela permet de faire une belle petite balade à pied de deux heures et contempler la mer et la biosphère d’Urdaibai.

Pays basque espagnolPlus loin, un peu après la ville de Berméo (qui nous a paru beaucoup trop « construite » pour nous intéresser) nous avons visité le Sanctuaire San Juan de Gaztelugatxe. Il faut compter environ 30 minutes de marche pour accéder à l’îlot sur lequel et été construit ce sanctuaire au Xe siècle. Le cadre est vraiment magnifique et mérite vraiment le détour.

Enfin, dernière activité que nous avons souhaité faire à proximité de Mundaka : la visite du musée de la paix de Guernica. Je pense que la plupart d’entre vous connaissent le tableau de Picasso portant ce nom. La ville ravagée en question dans la tableau a été reconstruite. Il n’y a pas grand chose d’intéressant à y voir mais j’ai très intrigué par un musée avec une thématique aussi forte et complexe que le paix. La visite se décompose en 3 grandes parties :

  • Théorie sur la notion de paix accompagnée de citations et exemples venus du monde entier,
  • Histoire de la ville et Guernica et des « fameux » bombardements de 1937,
  • Présentation du conflit basque et de ses conséquences

La visite est assez intéressante, mais les différents éléments présentés sont peut être trop « variés » et donnent un effet brouillon. On s’éloigne assez vite de la notion de paix pour rentrer sur des éléments historiques plus concrets liées à la ville et à la région.

Je ne pense rien avoir oublié sur nos activité à Mundaka et à proximité. Nous avons évidemment poussé nos aventures un peu plus loin, notamment à Bilbao et San Sebastian, mais ça, on en parlera un peu plus tard ! Pour terminer, voici quelques photos prises dans les différents lieux cités dans l’article.

nature biskaye

La biosphère d’Urdaibai

Océan atlantique

Pas de grosse vague à l’horizon, mais c’est bien ici que se retrouvent les surfeurs pour les championnats du monde

Une plage au pays basque

La superbe plage de Laga

sanctuaire abandonné

Le Sanctuaire San Juan de Gaztelugatxe

Sanctuaire

Au sommet du sanctuaire

tourisme biscaye

Des escaliers plus faciles à redescendre qu’à monter !

 

      

Articles similaires

A propos de l'auteur Voir tous les articles

Christopher

Accro au voyage depuis 2008, j'aime découvrir de nouvelles destinations en prenant mon temps, et si possible en faisant du sport ! Je suis également passionné de cinéma, donc il peut m'arriver de faire référence à des films dans certains articles.

1 commentaireLaisser un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.