Dublin : Visites de la distillerie Jameson et de la Guinness Storehouse

Entrée de la guinness factory à Dublin

Lors de mon voyage en Irlande, j’ai passé quelques jours dans la capitale Dublin. Même s’il y a quelques parcs, musées et de nombreuses églises à visiter, ce n’est pas ce qui fait l’attrait de cette ville. Quoiqu’on en pense, l’alcool joue un rôle assez important dans la culture locale et nombreux touristes font le déplacement pour boire la fameuse bière Guinness, ou encore déguster quelques whiskey irlandais. Tout ça bien sur dans les légendaires pubs d’Irlande et plus particulièrement de Temple Bar en ce qui concerne Dublin. Et comme on ne peut pas passer tut son temps à boire, il est également possible de visiter les fabriques historiques de deux breuvages très populaires : La Guinness évidemment, mais aussi le whiskey Jameson.

Guinness Storehouse : des heures de découverte

boutique de la guinness factoryDéjà, la Guinness c’est quoi ? La Guinness est un stout, c’est à dire une bière brassée avec une très forte teneur en grains particulièrement torréfiés. Ce sont ces grains, une fois grillés, qui donneront ce coloris noir si particulier et cette saveur unique qui évoque le café et le cacao. Pour être plus précis en fait, sa couleur n’est pas noir mais rouge foncé. Si, si, vous pouvez vérifier à la lumière !

La Guinness Storehouse est une sorte de musée, une attraction située au sein même de la brasserie d’origine de la bière Guinness, à Saint James Gate. En visitant les différents étages, on en apprend plus sur la fabrication de la bière en général et bien sur de la Guinness en particulier. Si on apprend pas mal de choses intéressantes, il faudra accepter le fait de lire à de nombreuses reprises comment tel ou tel aspect rend la Guinness unique par rapport à la concurrence. Cette démarche publicitaire sera encore plus renforcée sur les étages suivants lorsque l’on découvrira les différents spots publicitaires, vieilles affiches et objets de merchandising. Ca m’a notamment permis d’apprendre que le Guinness Book des records avait était lancé par l’entrperise Guinness pour promouvoir sa marque. Je n’avais jamais fait le lien entre les deux noms en fait ! Au final, et on peut facilement passer deux à trois heures à découvrir tous les étages et leur contenu.

Vue sur Dublin depuis la guinness factoryLa visite, qui coûte 16,50€ pour un adulte (14,85€ sur Internet), donne aussi le droit à la dégustation d’une Guinness, au septième et dernier étage de la Guinness Store. Le gravity Bar offre notamment une vue unique à 360° de la ville de Dublin. Une bon moyen d’avoir une vue d’ensemble sur les différents quartiers et parcs, mais aussi de faire un point sur la météo avant de se diriger vers la sortie 🙂

Distillerie Jameson : La tradition du whiskey irlandais

la distillerie jameson en IrlandeUn peu de culture : Pourquoi écrire « whiskey » et pas « whisky » lorsque l’on parle de Jameson ? C’est tout simplement une question de géographie. On parle de whisky pour les produits écossais, japonais ou encore canadiens. Les produits irlandais prennent un « e » supplémentaire. Enfin, aux Etats-Unis, on fabrique du Bourbon. S’il existe quelques légères différences dans les process de production, c’est avant tout une question d’appelation. Jameson étant irlandais, c’est bel et bien un Whiskey.

Pour être honnête, et malgré une certaine passion pour le whisky, je trouve la visite de la distillerie James beaucoup moins intéressante. En fait, il s’agit d’une visite guidée assez courte, 30 minutes environ. Durant celle-ci, on découvre le processus de fabrication du whiskey Jameson (avec étapes semblables à la fabrication de la bière) à travers différentes reconstitutions. C’est assez court, assez sombre et on a pas vraiment la possibilité d’aller à son rythme, c’est dommage. visite de la distillerie jamesonHeureusement, la visite commence par un petit court métrage « historique » fort sympathique qui relate la découverte de la distillerie Jameson par un journaliste lorsque celle-ci était encore en activité, au XIXe siècle. Comme pour le Guinness Storehouse, la visite s’achève avec une petite dégustation, soit d’un whiskey Jameson pur, soit d’un cocktail à base de Jameson.

Si jamais vous comptez visiter Dublin et que vous n’avez pas le temps pour les deux, je recommande clairement de privilégier le Guinness Storehouse, bien plus complète et dans un cadre très agréable, qui semble plus chargé d’histoire.

Articles similaires

A propos de l'auteur Voir tous les articles

Christopher

Accro au voyage depuis 2008, j'aime découvrir de nouvelles destinations en prenant mon temps, et si possible en faisant du sport ! Je suis également passionné de cinéma, donc il peut m'arriver de faire référence à des films dans certains articles.

3 CommentsLaisser un commentaire

    • Disons que pour la Guinness, ça fait déjà plusieurs jours que j’en dégustais dans des pubs à droite à gauche, donc c’était pas une surprise. Et étant amateur de whisky, je ne suis pas forcément fan du Jameson qui est très moyen, nettement inférieur à ce que j’ai l’habitude de goûter !

  • Que de bons souvenirs, je n’habitais pas très loin de la brasserie Guinness quand j’habitais à Dublin. Guinness is good for you ! Malheureusement, en France, elle est rarement bonne la Guinness 🙁

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.