Thaïlande : le nord et le sud, deux univers différents ?

ko-lipe

Au cours de mes différents voyages en Asie du Sud Est, j’ai été plusieurs fois en Thaïlande. Et pourtant, mes premiers jours sur place ne m’avaient pas emballé. Qu’est-ce qui m’avait déplu ? Qu’est ce qui par la suite m’a amené à y retourner ? Y a-t-il de grosses différences entre le nord et le sud du pays ?

2011, un voyage en deux temps pour des sensations différentes

Pour ceux qui ne le savent pas, je suis parti en 2010 pour 10 mois voyage dans le monde. Après 3 mois (bref passage en Inde, plus de deux mois au Népal et 10 jours en Malaisie), j’ai débarqué dans le sud de la Thaïlande quelques jours avant le nouvel an.

Je suis arrivé directement sur la petite île de Ko Lipe en provenance de la Malaisie. J’ai adoré l’eau turquoise et l’île à taille humaine. Mais déjà, j’ai trouvé l’île très touristique. Certes, j’ai débarqué en haute saison, mais je n’ai pas du tout eu le sentiment de me trouver sur une île au milieu de nulle part, en pleine nature. Trop de bungalows, restaurants, cocktails…

Pour le nouvel an, j’ai choisi d’aller à Ko Phi Phi, et je n’ai vraiment pas accroché. L’île était bétonnée sale et bruyante. Elle était principalement peuplée de touristes venus faire la fête et de locaux nous voyant comme des « codes barre ». J’ai commencé à ressentir une certaine lassitude. Après seulement 3 mois de voyage, je me demandais si je ne voulais pas rentrer. Après un passage guère plus convaincant à Bangkok, j’ai pris la direction du Cambodge, et après seulement quelques dans ce nouveau pays, que j’ai immédiatement adoré, j’ai pris conscience que j’avais toujours envie de voyager et qu’il me fallait juste changer d’univers.

koh-phi-phi

Après un mois au Cambodge, j’ai passé 5 jours à Chiang Mai, dans le nord de la Thaïlande et j’ai vécu une expérience totalement différente de ce que j’avais pu vivre dans le sud. Certes, la ville est touristique, en particulier le centre historique. Mais j’ai trouvé les gens plus souriants, plus accueillants, et j’ai adoré la variété d’activités proposées. En 5 jours, j’ai notamment été faire trois entraînements de boxe thaï et je m’étais promis de revenir dans cette ville pour un mois, pour un mois d’entrainement intensif. Si j’ai l’habitude de voyager en autonomie, ce n’est pas le cas de tout le monde. Comptoir des voyages propose de très beaux circuits en Thaïlande pour ceux qui veulent partir à l’aventure sans avoir à tout organiser.

Lorsque j’ai quitté la Thaïlande début 2011, j’étais catégorique : le nord est beaucoup plus agréable que le sud du pays, beaucoup trop superficiel.

2015, retour à Chiang Mai et plongée dans le sud

Initialement, j’avais prévu de retourner à Chiang Mai en novembre 2013, mais une opportunité de dernière minute m’a amené à changer mes plans. C’est donc début 2015, quatre ans après cette première expérience, que j’ai réalisé mon projet de partir 1 mois à Chiang Mai. J’ai déjà abordé cette nouvelle aventure sur le blog donc je vais faire bref : Mon avis sur la ville et les gens est resté le même, extrêmement positif.

?????????????

Après un crochet d’un mois au Laos, je suis retourné dans le sud de la Thaïlande, avec un objectif bien précis : passer mon premier niveau de plongée PADI Open Water ! Au départ, je pensais le faire à Ko Tao, pour découvrir les îles de l’est du pays. La météo peu favorable m’a finalement amené à retourner à l’Ouest. Je ne voulais surtout pas retourner à Ko Phi Phi malgré la réputation de ses spots de plongée. J’ai donc choisi de me rendre sur Ko Lanta pour plonger, que j’ai découvert début avril, en fin de saison. L’île est assez grande, et pourtant, beaucoup plus agréable et préservée que peut l’être Ko Phi Phi. Certes la saison était différente et cela a pu jouer, mais il n’y avait pas que ça. Les touristes étaient beaucoup moins là pour faire la fête, pour vivre dans l’excès, et du coup, les locaux avaient un comportement différent. J’ai passé quelques jours merveilleux à plonger, à me relaxer et à explorer l’île.

Aujourd’hui, je me rend bien compte que le clivage Nord / Sud que je faisais de la Thaïlande était erroné. Surtout, je n’ai fait que des îles dans le sud, ce qui rend mon jugement d’autant plus biaisé.

En fait, il y a bien des différences entre le nord et le sud de la Thaïlande, mais si on les connaît, et si l’on sait ce que l’on vient y chercher, on peut apprécier les deux régions, et contrairement à ce que j’ai pu dire par la passé, elles ne s’opposent peut être pas tant que ça. Et vous, avez-vous voyagé dans le nord et le sud de la Thaïlande ? Que pensez-vous de ces deux régions ?

Articles similaires

A propos de l'auteur Voir tous les articles

Christopher

Accro au voyage depuis 2008, j'aime découvrir de nouvelles destinations en prenant mon temps, et si possible en faisant du sport ! Je suis également passionné de cinéma, donc il peut m'arriver de faire référence à des films dans certains articles.

2 CommentsLaisser un commentaire

  • Salut Chris, je comprends totalement tes ressenties face à cette destination et pourtant, je n’en connais que Bangkok (que j’aime beaucoup cela dit). Le fait est que pour le moment je n’ai jamais poussé plus loin car je ne suis pas sûr que visiter la Thaïlande corresponde à ma façon de voyager, du moins en solo. Je serais beaucoup plus tenté de le faire avec des amis en revanche, que ce soit le nord ou le sud. C’est vraiment un pays qui m’attire pour un trip entre amis, avec du dépaysement, de beaux paysages et des activités touristiques. Tout seul, je préfère miser sur l’authenticité, ne « rien faire », juste me promener et regarder/observer. Je ne dis pas que la Thaïlande n’est pas authentique, mais j’ai le sentiment que c’est une destination plus orientée « vacances/détente » avec un tas d’activités relevant de la main humaine à faire, en tout cas plus que ses pays voisins. J’irai me faire ma propre opinion un jour j’espère.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.